Le Cauchemar de Freddy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Cauchemar de Freddy
Titre québécois Le Cauchemar de Freddy 4
Titre original A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master
Réalisation Renny Harlin
Scénario Wes Craven
Brian Helgeland
Jim et Ken Wheat
Musique Craig Safan
Acteurs principaux
Sociétés de production New Line Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre horreur
Durée 99 minutes
Sortie 1988

Série Freddy

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Cauchemar de Freddy ou Le Cauchemar de Freddy 4 au Québec (A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master) est un film américain réalisé par Renny Harlin et sorti en 1988.

Il s'agit du quatrième volet de la série de films slasher Freddy. Malgré des critiques mitigées, il est à sa sortie le meilleur film de la franchise au box-office et ne sera détrôné que par le crossover Freddy contre Jason (2003).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quelques années après la disparition de Freddy Krueger et la mort de Nancy Thompson, Kristen et ses amis Joey et Kincaid ont été libérés de l'hôpital psychiatrique de Westin Hills et ont tous repris une vie normale à Springwood dans l'Ohio[N 1], jusqu'au jour où Freddy revient à la vie et tente de tuer les trois derniers survivants du précédent film. Alice, la meilleure amie de Kristen, semble alors la seule à pouvoir le vaincre mais Freddy va se servir d'Alice pour faire de nouvelles victimes.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

1988. Kristen (Tuesday Knight), Joey (Rodney Eastman), et Roland Kincaid (Ken Sagoes) ont été libérés de l'asile Westin Hills et vivent maintenant une vie normale à l'école secondaire. Kristen a réussi à se faire quelques nouveaux amis : Alice Johnson (Lisa Wilcox), une jeune fille brillante et une rêveuse fréquente ; Sheila Kopecky (Toy Newkirk), une jeune fille calme ; et Debbie Stevens (Brooke Theiss), une fille dure qui déteste les insectes. Elle a également un petit ami, Rick (Andras Jones), un passionné d'arts martiaux qui est aussi le frère d'Alice.

Mais Kristen commence à avoir des cauchemars et se sent comme si Freddy était encore une fois revenu d'entre les morts. Lors d'un de ses cauchemars, elle attire Kincaid et Joey dans son rêve alors qu'elle explore la maison déserte sur Elm Street. Les garçons tentent de la convaincre que Freddy n'est pas de retour, posant la main sur l'un des fours et montrant que la chaufferie est vide et froide. Le chien de Kincaid, Jason, saute alors de la chaudière et mord le bras de Kristen. Kristen se réveille et découvre les marques de morsure sur son bras, tandis que Kincaid se réveille et voit du sang dégoulinant de la bouche de Jason. À l'école, le lendemain, Kincaid et Joey reprochent à Kristen de les manipuler dans leurs rêves. Kincaid se réveille une nuit et se retrouve enfermé dans le coffre d'une voiture ancienne à l’état d'épave. Quand il ouvre le capot, il se rend compte qu'il est dans la même casse que celle où le corps de Freddy a été enterré . Freddy, par ailleurs, ressuscite à partir de ses restes et s'attaque à lui. Kincaid essaie de le tuer en lâchant un tas d'épaves sur lui, mais Freddy l'exécute sans plus attendre. Plus tard, cette même nuit, Joey trouve une femme nue dans son lit, qui n'est nul autre que Freddy qui s'empare de lui et il se noie sous son matelas d'eau.

Le lendemain à l'école, Kristen comprend immédiatement quand ses amis ne se présentent pas pour la classe. Elle confie à Alice ses cauchemars. Kristen va à la maison réelle, sur Elm Street, avec Rick, Dan et Alice. Rick raconte à Dan l'histoire de Freddy. À la maison, ce soir-là, la mère de Kristen glisse secrètement un sédatif dans son verre par la forcer à dormir,celle-ci répond avec colère que sa mère vient de la tuer, et monte à l'étage terrifiée. Elle tombe rapidement endormie. Sur les conseils d'Alice, elle tente de convertir des cauchemars en rêves agréables. Au début, cela fonctionne, et elle se met à rêver d'un lieu de vacances sur plage de sable. Même si elle répond à un enfant nommé Alice tout à la création d'un château de sable, Freddy apparaît et ruine tout, emportant finalement Kristen dans sa chaufferie. Il lui explique que Kristen est le dernier enfant de Elm Street, et Freddy a besoin d'elle pour obtenir plus d'enfants. Freddy la malmène assez longtemps pour la faire crier et faire venir Alice. Alice apparaît dans la chaufferie et Kristen essaie de l'amener à se réveiller, mais en vain. Freddy tente de tuer Alice, mais Kristen s'interpose. Freddy jette Kristen dans un four et recueille son âme, non sans qu'elle ait auparavant envoyé son pouvoir dans le corps d'Alice.

Alice se réveille immédiatement, réalisant que Kristen est en danger, et elle et Rick se frayent rapidement un chemin vers la maison de Kristen. À l'extérieur, ils voient des flammes provenant de sa chambre, et il est trop tard pour la sauver. Comme Alice essaie de comprendre ce qui s'est passé, et ce qu'est exactement Freddy, ses amis meurent les uns après les autres. Le lendemain, à l'école, Alice s'endort en classe et attire accidentellement Sheila dans son rêve où Freddy les attend. Il piège Alice sur sa chaise de sorte qu'elle ne puisse pas aider son amie et, après les tourments et les railleries, il suce tout l'air hors de la bouche de Sheila. Alice se réveille pour découvrir que Sheila a une crise d'asthme. Sheila meurt peu après, malgré l'usage de son inhalateur. Après chaque décès, y compris celui de Kristen, Alice apprend de nouveaux talents et la personnalité de Freddy. Elle reprend dans son rêve le contrôle des enfants qui sont morts. Elle est l'opposée surnaturelle de Freddy, mais trop faible pour le conquérir véritablement ou même lui résister davantage. Après les funérailles de Rick, Alice fait équipe avec Dan Jordan, qui était l'un des plus proches amis de Rick.Plus tard le même jour dans la soirée , Alice décide de sortir sans l'accord de son père mais ce dernier lui dit qu'il ne veut pas la perdre car il a déjà perdu Rick. Elle fait donc semblant de monter dans sa chambre mais part rejoindre Dan qui était le meilleur ami de Rick , cette dernière lui dit que Debbie est en danger et qu'ils doivent intervenir pour la sauver. Malheureusement, Debbie s'endort et Freddy et capable de l'atteindre et piège Alice et Dan dans une boucle temporelle pour qu'ils ne puissent pas sauver Debbie. Celle-ci fait un cauchemar dans lequel elle se transforme en cafard puis Freddy finit par l'écraser, la réduisant en morceaux. Alice ne peut empêcher l'hécatombe. À la suite d'un accident de voiture, où Dan est blessé et transporté à l'hôpital, elle retourne à la maison pour se préparer à une bataille finale avec Freddy. Alice s'endort pour aider Dan avant que Freddy ne le tue. Alors qu'Alice et lui recherchent Freddy, Dan est réveillé par les médecins. Alice, seule face à Freddy dans ce qu'il appelle ironiquement « le pays des Merveilles », tente d'exploiter toutes ses nouvelles capacités contre lui. La lutte est relativement égale, sauf qu'elle a un corps mortel qu'il n'a pas. C'est un handicap qui s'avère trop grand à surmonter. Mais au moment où il s'apprête à la tuer, elle rappelle le dernier verset de sa propre comptine. Pour la première et unique fois, quelqu'un défait Freddy en utilisant son image qui lui fait voir le mal qui est à l'intérieur de lui : en utilisant son pouvoir en tant que gardienne de la porte des bons rêves, Alice libère les âmes torturées que Freddy emprisonne là où il ne pourra plus les atteindre. Freddy implose littéralement, ses vêtements tombent sur le sol et Alice lance son gant. 

Finalement, Dan et Alice se retrouvent près d'une fontaine, quelque temps plus tard. Dan lance une pièce de monnaie dans la fontaine et avant la pièce tombe à l'eau, Alice voit brièvement apparaître le reflet de Freddy.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Comme pour les précédentes suites, le réalisateur du tout premier opus Wes Craven refuse de réaliser cette suite. Il présente toutefois au studio New Line Cinema une intrigue pour ce quatrième film, imaginée avec Bruce Wagner (coscénariste du troisième film). Cette idée évoquait le voyage dans le temps à travers les rêves. Le producteur Robert Shaye et Sara Risher pensent cependant que cette idée est trop étrange pour une suite de la franchise[4]. L'interprète de Freddy Krueger, Robert Englund, suggère ensuite d'engager le scénariste Brian Helgeland, qui vient de participer à l'écriture du premier film réalisé par l'acteur, La ligne du diable (976-EVIL), pas encore sorti en salles à l'époque. Le producteur Robert Shaye demande au scénariste d'écrire son script très rapidement, environ une semaine. Brian Helgeland s'exécute et tient les délais. C'est son script que lit le réalisateur Renny Harlin avant d'être engagé, alors que la réalisation avait été avant cela proposée à Dick Maas ou encore Tibor Takács. Les frères Jim et Ken Wheat participent également à l'écriture du scénario et sont crédités sous le pseudonyme de Scott Pierce au générique[4].

Pour développer certaines scènes de rêves, Renny Harlin s'inspire de ses propres cauchemars ainsi que d'histoire de fantômes asiatiques[4].

Ce quatrième film bénéficie d'un budget de 13 millions de dollars, bien plus élevé que pour les trois premiers films[4].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Présente dans le précédent opus, Patricia Arquette cède ici sa place à Tuesday Knight dans le rôle de Kristen Parker.

Ellie Cornell a auditionné pour le rôle d'Alice Johnson[4].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu d'avril à mai 1988. Il se déroule en Californie : Los Angeles (Venice, San Pedro, Griffith Park, ...), Culver City, South Pasadena, Burbank et à Valencia[7].

Montage[modifier | modifier le code]

La version du montage supervisée par le réalisateur Renny Harlin sera très différente de la version finale du film qui est faite par le studio New Line Cinema. Dans la version de Renny Harlin, la musique était différente et de nombreuses scènes étaient présentes par rapport à la version sortie en salles. Il y avait ainsi plus de scènes avec Kristen. Ce montage initial de Renny Harlin ne semble par avoir été conservé pour la sortie d'une éventuelle director's cut, mais certaines scènes apparaissent dans le script original[4].

Musique[modifier | modifier le code]

Original score[modifier | modifier le code]

A Nightmare On Elm Street 4
The Dream Master
Original Motion Picture Score

Bande originale de Craig Safan
Sortie novembre 1988
Durée 41:51
Genre musique de film, ambient
Label Varèse Sarabande

Bandes originales de Freddy

La musique du film est composée par Craig Safan. Le premier morceau de l'album, Kristen's Haunted Dream, reprend le thème du premier film composé par Charles Bernstein.

Liste des titres[8]
  1. Kristen's Haunted Dream - 3:44
  2. Freddy's Back - 4:37
  3. Kincaid Killed In Junkyard - 1:32
  4. Joey's Wetdream - 1:40
  5. Drugged To Death - 3:18
  6. Alice Lured Into Dream - 2:28
  7. Rick's Kung Fu Death - 3:15
  8. Freddy's Pizza Restaurant - 1:58
  9. Debbie Checks In / Time Circles - 4:24
  10. Sheila Sucks Face - 2:51
  11. Theatre Madness - 1:38
  12. Freddy's Calliope - 1:51
  13. Alice Battles Freddy - 3:55
  14. Corpus Krueger - 3:11

Soundtrack album[modifier | modifier le code]

A Nightmare On Elm Street 4
The Dream Master

Bande originale de divers artistes
Sortie novembre 1988
Genre pop rock, glam metal, AOR
Producteur Kevin Benson
Label Chrysalis Records

En plus de l'album des compositions originales de Craig Safan, un autre album est commercialisé par Chrysalis Records. Il contient des chansons pop rock.

Listes des titres[9]
  1. Sea Hags (en)Under the Night Stars
  2. The AngelsStanding Over You
  3. Go WestDon't Be Afraid of Your Dreams
  4. DivinylsBack to the Wall
  5. Jimmy Davis & JunctionMy Way Or The Highway"
  6. Vinnie Vincent InvasionLove Kills
  7. VigilTherapist
  8. BlondieRip Her To Shreds
  9. Love/HateAngel
  10. Craig SafanResurrection
Autres chansons présentes dans le film

Certaines chansons présentes dans le film sont absentes de la bande originale, dont le titre du générique d'entrée, Nightmare, interprété par l'actrice du film Tuesday Knight. Elle ignorait jusqu'à la projection que sa chanson serait utilisée[10]. On retrouve également la chanson Are You Ready for Freddy des Fat Boys, qui contient des apparitions vocales de Robert Englund, l'interprète de Freddy Krueger.

  1. Tuesday KnightNightmare
  2. DramaramaAnything, Anything (I'll Give You)
  3. The Fat BoysAre You Ready for Freddy
  4. Billy IdolFatal Charm
  5. Joe LamontPride and Joy
  6. Nick Gilder & Time MachineBig House
  7. Sinéad O'ConnorI Want Your (Hands on Me)
  8. BlondieIn the Flesh
  9. Girl Talk – Baila Baila

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques mitigées. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 53% d'opinions favorables pour 30 critiques et une note moyenne de 510. Le consensus du titre : « Le film marque un moment relativement élevé dans le parcours créatif cahoteux de cette franchise, bien que l'original reste de loin supérieur »[11]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 56100 pour 10 critiques[12].

Robert Englund, qui interprète Freddy Krueger, a déclaré que c'est son film préféré de toute la franchise[4].

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film rencontre un grand succès au box-office à sa sortie. Sur le sol américain, il récolte 49 369 899 $[13]. Il s'agit alors du meilleur résultat pour un épisode de la franchise Freddy. Ce 4e opus ne sera détrôné que par le crossover Freddy contre Jason (2003) avant les résultats du remake Freddy : Les Griffes de la nuit sorti en 2010. Le succès de ce 4e film incite par ailleurs les producteurs à développer une série télévisée, Freddy, le cauchemar de vos nuits, diffusée dès 1988[4].

En France, le film enregistre 551 485 entrées[5], soit près de 100 000 de moins que le précédent film[14].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Novélisation[modifier | modifier le code]

Ray Garton a signé la novélisation du film.

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

Le diner dans lequel travaille Alice se nomme Crave Inn, en hommage au réalisateur et scénariste du premier film de la franchise, Wes Craven. Il y a un autre clin d’œil au réalisateur : dans la chambre de Roland Kincaid on peut voir une affiche de son film La colline a des yeux (1977)[4].

Lorsque Dan et Alice se rendent à l'hôpital, une annonce sonore demande le Dr. Shaye, en référence à Robert Shaye, producteur de la saga et PDG de New Line Cinema[4].

Le chien de Kincaid se nomme Jason, une possible allusion à Jason Voorhees, tueur de la saga Vendredi 13, que Freddy affrontera dans Freddy contre Jason[4].

Il y a plusieurs allusions au roman De l'autre côté du miroir de Lewis Carroll. Outre, le nom du personnage d'Alice, Freddy dit dans une scène « Welcome to Wonderland » (« Bienvenue au pays des merveilles ») et Alice passe littéralement à travers le miroir comme le titre de la suite des Aventures d'Alice au pays des merveilles[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La ville fictive de Springwood dans l'Ohio est mentionnée dès le second film La Revanche de Freddy (1984) notamment dans le journal intime lu par Jesse Walsh puis par divers éléments dans L'Enfant du cauchemar ou La Fin de Freddy : L'Ultime Cauchemar[1],[2]. Le script original du premier film mentionnait Los Angeles mais cela n'apparait finalement pas dans le film[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Timeline », sur Nightmare on Elm Street Companion (consulté le 10 mai 2019)
  2. « Series FAQ », sur Nightmare on Elm Street Companion (consulté le 10 mai 2019)
  3. Wes Craven, « A Nightmare on Elm Street (original script) » [archive du ], sur Nightmare on Elm Street Companion (consulté le 15 mai 2019)
  4. a b c d e f g h i j k l et m (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  5. a et b « Le Cauchemar de Freddy », sur JP's Box-office (consulté le 8 janvier 2021)
  6. (en) A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master - The-Numbers
  7. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  8. (en) Craig Safan – A Nightmare On Elm Street 4: The Dream Master - Original Motion Picture Soundtrack) - Discogs
  9. (en) Various – A Nightmare On Elm Street 4: The Dream Master - Discogs
  10. Voir le documentaire sur la saga Never Sleep Again: The Elm Street Legacy sorti en 2010
  11. (en) « A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master (1988) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 8 janvier 2021)
  12. (en) « A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 8 janvier 2021)
  13. (en) « A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master », sur Box Office Mojo (consulté le 8 janvier 2021)
  14. « Les Griffes du cauchemar », sur JP's Box-office (consulté le 8 janvier 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]