Le Bigame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Bigame
Titre original Il bigamo
Réalisation Luciano Emmer
Scénario Sergio Amidei
Agenore Incrocci
Francesco Rosi
Furio Scarpelli
Vincenzo Talarico
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre comédie
Sortie 1956

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Bigame (Il bigamo) est un film italien réalisé par Luciano Emmer, sorti en 1956.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mario De Santis est un représentant de commerce qui vend du dentifrice et des brosses à dents, c'est aussi un grand séducteur, il est marié avec Valeria et il est le père de trois enfants. Convoqué au commissariat du quartier il a la surprise de se voir accusé de bigamie, Il est confronté à un certaine Isolina Fornaciari qu'il aurait épousé à Forlimpopoli quelques années plus tôt et qui dit le reconnaître, elle est accompagnée de son avocat et de son père, un individu extrêmement violent et colérique. Mario, furieux de l'accusation en vient aux mains avec le père d'Isolina et se retrouve en état d’arrestation. Personne ne semble croire à l’innocence de Mario et sa famille se déchaîne contre lui.

Tandis qu'Isolina tente de négocier avec Valeria En prison, Mario fait en prison la connaissance de Quirino qui le présente à un baron local qui se fait fort de lui trouver un ténor du barreau pour le défendre. Quirino une fois libéré se met à la recherche d'un homonyme de Mario de Santis. A son procès l'avocat conseille à Mario de plaider coupable. Celui-ci fait une plaidoirie surréaliste qui convint les jurés. Mais juste avant le verdict Quirino intervient avec l'autre Mario de Santis. Ainsi, le tribunal, tout en reconnaissant l'innocence de Mario le condamne pour "auto-calomnie", tandis qu'Isolina est condamnée pour parjure. Après un bref séjour en prison Mario peut rejoindre sa famille.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Ruban d'argent du SNGCI (Syndicat National des Journalistes du Cinéma Italien) à Memmo Carotenuto comme meilleur acteur de second plan pour l'interprétation de son rôle de Quirino Proietti.

Liens externes[modifier | modifier le code]