Le Bibliothécaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Bibliothécaire
Image dans Infobox.
Artiste
Date
Type
Dimensions (H × L)
97 × 71 cm
Collection
No d’inventaire
SKO 11616Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Le Bibliothécaire est un tableau peint par Giuseppe Arcimboldo vers 1570[1]. Il mesure 97 cm de haut sur 71 cm de large. L'original ou sa copie[2],[3] est conservé au château de Skokloster à Håbo en Suède.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sujet représenté pourrait être Wolfgang Lazius, érudit et collectionneur chargé de la conservation des manuscrits précieux de l'empereur Maximilien auprès de qui Arcimboldo était peintre de cour. Ce tableau aurait été réalisé après la première version des Saisons et la peinture de L’Air, La Terre, Le Feu et L’Eau.

Lors de plusieurs expositions récentes (au Palazzo Grassi en 1982, à Lugano ensuite) des doutes sont émis sur son authenticité[1] : l'original aurait été perdu et ce tableau en serait une copie nous transmettant toute l'inventivité du maître.

Description[modifier | modifier le code]

Le sujet représenté est un bibliothécaire qui au premier abord porte des livres contre lui. En fait la silhouette même de son buste est constituée d'un empilement de livres reliés et d'objets les concernant :

Son avant-bras droit placé au devant, horizontalement laisse apparaître des marque-pages qui forment ses doigts ; sa figure surmontée un livre ouvert aux écritures manuscrites sa coiffe et des signets à pompon les cheveux de sa frange ; de queues de marte (pour épousseter les livres) les touffes de sa barbe ; des loupes du lecteur pour les yeux.

Le dos d'un gros livre rouge ébauche son bras droit, celui de gauche étant recouvert d'un pan de cape cramoisi, en fait le bas du rideau suspendu derrière lui

Analyse[modifier | modifier le code]

On peut aussi apercevoir, dans les livres empilées, la forme d'un grand A (pour Arcimboldo[1] ?)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jeannine Guérin Dalle Mese
  2. T. Da Costa Kaufmann, L’École de Prague : la peinture à la cour de Rodolphe II, Paris, Flammarion, 1985.
  3. Rabisch, Il grottesco nell’arte del Cinquecento. L’Accademia della Val di Blenio, Lomazzo e l’ambiente milanese, Mostra al Museo Cantonale d’Arte, Lugano, 28-3-1990 au 21-6-1990, Milano, Skira, 1990, p. 232.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yann Sordet, Apparition et disparition du bibliothécaire. Une lecture d'Arcimboldo, Paris, Éditions de l'INHA, coll. « Dits », 2018, 48 p. (ISBN 978-2-917902-43-1).

Liens externes[modifier | modifier le code]