Le Baiser (Hayez)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Baiser.
Le Baiser
El Beso (Pinacoteca de Brera, Milán, 1859).jpg
Artiste
Date
Type
Huile sur toile
Technique
Dimensions (H × L)
110 × 88 cm
Localisation

Le Baiser est un tableau du peintre italien Francesco Hayez réalisée en 1859. Huile sur toile représentant un couple échangeant un baiser, elle est conservée à la Pinacothèque de Brera, à Milan. Cette peinture est porteuse des caractéristiques du romantisme italien et est souvent interprétée comme porteuse de l'esprit du Risorgimento, période dans l'Histoire italienne qui aboutit à l'unification du pays. Cette oeuvre fut commandée Alfonso Maria Visconti di Saliceto.

Description[modifier | modifier le code]

Cette peinture représente un couple du Moyen-Age s'étreignant tout en échangeant un baiser passionné. C'est l'une des représentations de baiser les plus intenses dans l'histoire de l'art occidental. La jeune fille est penchée en arrière, cambrée, tandis que le jeune homme plie sa jambe gauche, plaçant en même temps un pied sur la marche d'un escalier près de lui et un pied stable, afin de s'enfuir à tout moment. Le couple, bien qu'au centre de la peinture, n'est pas reconnaissable, car Hayez voulait que la représentation du baiser soit au centre de la composition. Sur la partie gauche de la toile, une ombre inquiétante se dissimule dans un coin pour donner une impression de conspiration et de danger.

Interprétation[modifier | modifier le code]

Un symbole du romantisme italien[modifier | modifier le code]

Cette peinture a été considérée comme un symbole du romantisme italien, dont elle possède de nombreuses caractéristiques. Dans le cadre d'une lecture un peu superficielle, il s'agit d'une représentation d'un baiser passionné, ce qui relie ce tableau aux principes du Romantisme. Ainsi, cela souligne davantage de profonds sentiments plutôt qu'une pensée rationnelle.

Une allégorie du Risorgimento[modifier | modifier le code]

Dans un angle de lecture plus profond, cette toile tend à représenter l'esprit du Risorgimento, dans une note très patriotique. Elle offre une célébration de l'ardeur impétueuse de la jeunesse, sublimée magistralement comme amour de la patrie et l'engagement politico-militaire. C'est dans cette atmosphère que le couple d'Hayez devient l'effigie, la personnification de l'Italie unifiée : "Sa peau (à la jeune femme) est la peau de l'Italie entière. Son corps représente la nation. Sa bouche est le point d'Union. Il n'y a pas de séparation, il n'y a pas de contraste entre la femme et la patrie." Cette peinture, finalement, incarne les idéaux romantiques, nationalistes et patriotiques du Risorgimento.

On peut par exemple penser que le jeune homme, le pied posé sur la marche de l'escalier, est prêt à partir pour une bataille du Risorgimento, pour l'unification de l'Italie, ou encore pour l'exil, embrassant pour une dernière fois sa bien-aimée.

Une allégorie de l'alliance entre la France et l'Italie[modifier | modifier le code]

Entrée triomphante de Victor-Emmaniel II et Napoléon III à Milan le 8 juin 1859 sous l'Arco della Pace. Auteur inconnu.

Mais cette toile véhicule d'autres messages et symboles allégoriques, reconnaissables grâce à la gamme chromatique du tableau. Ce baiser semble représenter en effet à travers les vêtements des personnages l'alliance de 1859 entre la France et l'Italie. La robe bleu pâle et la manche blanche de la jeune fille, ainsi que le pantalon rouge du jeune homme représentent la France, tandis qu'une petite touche de vert sur le manteau de l'homme, associée également au blanc de la manche de la robe et au pantalon rouge, paraissent personnifier l'Italie.

Héritage et anecdotes[modifier | modifier le code]

Le Baiser a jouit d'une extrême notoriété et popularité de sa première exposition à aujourd'hui, surtout en Italie, et a été le sujet de nombreux commentaires.

Dans les années vingt le directeur artistique de Perugia, une des plus grandes chocolateries italiennes, a revisité le tableau en réant une boîte de chocolat "Baci" (il bassin veut dire le baiser en italien).

En 1945, le grand réalisateur italien Luchino Visconti s'est inspiré de ce tableau pour la composition d'une scène mythique de son célèbre film Senso.