Lazuli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lazuli
Description de cette image, également commentée ci-après
Lazuli, au festival Minnuendo de Peralta, en Espagne.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock progressif
Années actives Depuis 1998
Labels L'Abeille Rôde
Influences Ange, Peter Gabriel, Pink Floyd[1]
Site officiel www.lazuli-music.com
Composition du groupe
Membres Claude Leonetti
Dominique Leonetti
Gédéric Byar
Romain Thorel
Vincent Barnavol
Anciens membres Pol Amar
Marc Almeras
Sylvain Bayol
Frédéric Juan
Yohan Simeon

Lazuli est un groupe de rock progressif français, originaire du Gard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Romain Thorel et Dominique Leonetti.

Lazuli est formé en 1998[1] par les frères Claude et Dominique Leonetti après avoir voyagé dans le sud de la France au sein de quelques groupes locaux[2]. À cette période, le milieu du rock est peu propice à l'exportation de la langue française. En quelques années, le groupe devient l'ambassadeur de la France sur les plus grosses scènes internationales du rock progressif. Inspiré par Ange, Peter Gabriel et autres Pink Floyd[1], le groupe se distingue par sa singularité, son instrumentation peu courante et l'invention d'un instrument appelé la Léode. Le groupe se situe quelque part entre rock, chanson, electro et world music[1].

Les 2 et , ils donnent un concert au FIMU, Belfort. Le , ils jouent en première partie de Ange dans le cadre des conventions de Bergerac, pour le 60e anniversaire de Christian Décamps. Le , ils jouent première partie de Ange, à Aix-en-Provence. Du 16 au , ils jouent le Festival Crescendo, Saint-Palais-sur-Mer. Les 3, 8 et , ils jouent en premières parties de la tournée française de Fish. Le , ils participent au Prog'Sud, Pennes Mirabeau, et il y reviendront le .

En 2011, le groupe donne de nombreux concerts ; il joue le au Concert contre le gaz de schiste, organisé au lac des Cambous, à La Grand-Combe. Puis le , à l'Énergies pour la planète, concert de soutien, à Lézan, et le au concert pour le Téléthon à L'Entrepôt, Le Haillan. Le , ils participent au festival britannique Summer's End, à Lydney[3],[4]. En 2014, le groupe tourne au Royaume-Uni avec Moon Safari[4].

Toujours en 2011 sort l'album consécration pour Lazuli "4603 Battements" avec la nouvelle formation. Lazuli est désormais composé des membres qu'on lui connait aujourd'hui. 4603 Battements est composé de morceaux phares comme "Je te laisse ce monde" qui ouvre l'album avec énergie [5] mais également "15h40", "Les Malveillants", "Le miroir aux alouettes. "4603 battements consacre une alchimie musicale et textuelle, celle d’une voix – Dominique Leonetti, impérial –, de textes superbes et d’une musique qui mêle un rock progressif extraverti, puissant quand nécessaire". Un album qui a été recommandé pour les fans de Radiohead et la phase sombre de Porcupine Tree [6]

Le groupe tourne dans toute l'Europe entre 2011 et 2014. De cette tournée, un DVD sera publié en complément des sessions enregistrées en Studio Live Abeille Rôde, avec une série de morceaux enregistrés lors du concert acclamé en Allemagne au St. Goarshausen - NOTP Loreley Festival - 2012 [7]

En 2014, Lazuli repart dans ses studios du Gard pour préparer un nouvel album "Tant que l'herbe est grasse". "Doté d’une production impeccable, Lazuli est revenu pour nous offrir Tant que l’herbe est grasse : un album plein de sincérité, de subtilités et d’émotions" [8]. La plage "J'ai trouvé ta faille" accueille en invité William Derek Dick Fish avec qui l'alchimie entre la voix de William et de Dominique Leonetti opère à merveille. Le magazine Clair & Obscur dira : "Musicalement parlant, Lazuli est ici au faîte de sa forme et de son art. La formation se fend en effet d’une fusion rock teintée d’effluves ethniques et symphoniques tout bonnement « himalayesque », avec, entre autres, des séquences de Léode et de six-cordes exceptionnelles." [9]

Après une tournée en 2014 et 2015 en France, Pays-Bas, Italie, Allemagne, Angleterre, Lazuli revient chez lui pour préparer l'album "Nos âmes Saoules"

Cet album paru en 2016 est toujours produit dans les studios propres du groupe l'Abeille Rôde et auto-produit. Ce qui frappe instantanément est la qualité sonore de l'oeuvre [10]. Cet album fait la part belle à la guitare de Gédéric Byar qui peut rappeler sur le morceau "Chaussures à nos pieds" un certain Joe Satriani [11]. Les morceaux sont aussi plus élaborées et complexes comme un morceau construit en mesures ternaire "Vita Est Circus". LAZULI nous offre avec « Nos Âmes Saoules » son meilleur album à ce jour et un des albums qui marquera l’année 2016. Il s’agit de dix pièces toutes remplies de merveilles auditives mais aussi de réflexion car il faut le dire Dominique LÉONETTI sait jouer avec les mots[12].

En 2016, le groupe sort le CD/DVD Nos âmes saoules[1]. Une édition tirée à 1000 exemplaires composée des morceaux joués Live et d'un book de 130 pages.

2018, sort l'album Saison 8, bien reçu par la critique [13],[14],[15],[16],[17],[18],[19]. Le Magazine Prog Archives, après les avoir vu joué Live et n'étant pas spécialement fan du premier album de Lazuli déclare : "And I have to say the very positive impression that these songs gave me when I listened live are more or less the same than in this album. Their music is not really progressive, groundbreaking or original, but the overall quality of the record is just excellent, both in terms of production and compositions." Sur "Saison 8" La Leode est mise à l'honneur avec des crescendos qui donnent un son unique. "Lazuli ne retranscrit pas seulement des sentiments, il délivre ses messages avec un art consommé de l’introspectif dénué de clichés. Le résultat est emballant : un journal intime à la fois sombre et lumineux." [20]. Saison 8 garantit de nouvelles émotions fortes[21]. Un album merveilleux et chaud [22]

Le 14 février 2020 sort le dernier opus, ‘’Le fantastique envol de Dieter Böhm’’. Un concept album qui a été inspiré par un fan du nom de Dieter Bôhm présent à presque chaque concert de Lazuli quel que soit le pays.

Dominique Leonetti (auteur compositeur) : « Nous l’avons remarqué au milieu de la foule en 2014 si je me souviens bien, il avait les yeux fermés et semblait être transporté par la musique. A notre sortie de scène, je ne sais plus lequel d’entre nous a dit « vous avez vu le gars au milieu de la salle, j’ai vu ses pieds décoller du sol ! ». Cette phrase est restée dans un coin de ma tête et a sans doute été le déclencheur de cet album. A travers Dieter Böhm, ce disque est un hommage à chacun de nos auditeurs, ceux qui saisissent les chansons que nous avons jetées à la mer…»

Ce dernier album est salué unanimement par la critique musicale de France, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Canada, États-Unis [23],[24],[25],[26],[27],[28],[29] qui le classe parmi les classe parmi les meilleurs albums du moment. A ce jour, le meilleur album de Lazuli.

Léode[modifier | modifier le code]

La Léode[30] : Nom féminin, issu d’une contraction de Leonetti et de Claude ; Léo-de[31]. Instrument unique au son modulable. Inventeur & musicien Claude Leonetti. Origine : France

Conception : En 1992, rencontre entre Claude Leonetti & Vincent Maury du département Innov’art de chez Lag guitars et début de l’étude de la « Léode ». En 1995, la première Léode voit le jour.

La Léode est née d’un rêve (‘’rêve’’ au sens propre et figuré). Privé de l’usage du bras gauche après un accident de moto[32], jeune guitariste de 17 ans refusant la fatalité, Claude Leonetti dévie le cours de sa destinée à la suite d’une nuit féconde. Il imagine alors, un instrument tactile ; une sorte de Lapsteel guitar électronique. Comme Claude aime à le dire avec humour : « Mon instrument est l‘accouplement improbable d’une guitare, d’un synthétiseur, d’une scie mélodique, d’une onde Martenot et d’un bout de bois » [33] et de rajouter : « Je suis le meilleur joueur de Léode au monde … je sais, je suis aussi le seul ! »[34]. De 1996 à nos jours, La Léode trace sa route avec Lazuli sur les plus grandes scènes d’Europe et d’ailleurs.

La fabrication de la Leode : La lutherie de la Léode est en érable mouchetée. Dans le manche sont disposés quatre canaux réagissant aux déplacement et à la pression des doigts. Le cœur de la Léode, placé dans le bas de l’instrument, permet de gérer le système d’exploitation midi, l’accordage, la vélocité, l’aftertouch… La léode est unique à ce jour.

Les sons de la Leode : La Léode contrôle un sampler et un multi effet par système midi. La banque sonore est issue de synthèses et de samples. On peut y retrouver, des sons inspirés de guitare, de sarangui, de doudouk, d’ensemble de cordes mais aussi des sons plus improbables comme un chien qui hurle à la lune, la voix de chanteur de Lazuli…  toutes sortes d’ondes dont  Claude retravaille les enveloppes, les timbres, les tessitures, les filtres et les LFO… Un travail d’alchimiste qui lui permet de créer un univers sonore très personnel[35].

Jeu et technique : Les sons sont transmis par pression sur le manche. L’accordage peut être changé à volonté ainsi que la possibilité de mettre des sons différents sur chacune des 4 zones de jeu.

Claude Leonetti : « Quand la Léode a été créée, je ne me suis jamais demandé comment en jouer, je le savais. La Léode est une prolongation de moi même et de ma musique. »

Claude Leonetti : « Dès le début des années 90, je me suis passionné pour la technologie et les techniques d’enregistrements. Nous avons construit en famille, notre propre studio d’enregistrement l’Abeille Rôde, et enregistré, masterisé l’entièreté des albums de Lazuli, »

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Pol Amar - guitare (1998-2002)
  • Marc Alméras - guitare (2002-2004)
  • Sylvain Bayol - chapman stick, warr guitar (1998-2009)
  • Yohan Simeon - percussions (1998-2009) (Yohan étudia le saxophone alto au conservatoire de Nîmes, joua dans l'orchestre régional du Languedoc, puis s'intéressa aux groupes grunges et alternatifs, à la batterie comme à la guitare électrique)
  • Fred Juan - marimba, percussions (1998-2009)

Discographie[modifier | modifier le code]

2018 : Saison 8 (L'abeille Rôde)[modifier | modifier le code]

  1. J'attends un printemps
  2. Un linceul de brume
  3. Mes amis, mes frères
  4. Les cotes
  5. Chronique canine
  6. Mes semblables
  7. De deux choses lune
  8. Les 4 mortes saisons

2020 : Le fantastique envol de Dieter Böhm[modifier | modifier le code]

  1. Sol
  2. Les Chansons Sont Des Bouteilles À La Mer
  3. Mers Lacrimales
  4. Dieter Böhm
  5. Baume
  6. Un Visage Lunaire
  7. L'envol
  8. L'homme Volant
  9. Dans Les Mains De Dieter

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Sébastien Buret, « Lazuli – Nos âmes Saoules - chronique », sur Amarok Mag, (consulté le 8 mai 2018).
  2. Hervé, « Encyclopédie du Rock - Lazuli », sur rockmadeinfrance.com, (consulté le 8 mai 2018).
  3. « 09/10/2011 - Summer's end festival - (Lydney - UK)- », sur leprozy.com/ (consulté le 8 mai 2018).
  4. a et b (en) « Moon Safari & Lazuli on joint UK tour », sur loudersound.com (consulté le 8 mai 2018).
  5. « Lazuli: 4603 battements », sur Blog à part, (consulté le 14 avril 2020)
  6. (en) « LAZULI - (4603 Battements) (2011) », sur Progarchives.com (consulté le 14 avril 2020)
  7. « Lazuli Live Loreley Festival »
  8. « Chronique : Lazuli Tant que l'herbe est grasse (2014) », sur www.leseternels.net (consulté le 14 avril 2020)
  9. « Lazuli - Tant Que L’Herbe Est Grasse - », (consulté le 14 avril 2020)
  10. « AMAROK policy on board committee structure », Board Leadership, vol. 2000, no 47,‎ , p. 6–7 (ISSN 1061-4249 et 1542-7862, DOI 10.1002/bl.38620004705, lire en ligne, consulté le 14 avril 2020)
  11. « [Album] LAZULI: Nos Âmes Saoules », sur Music Waves (consulté le 14 avril 2020)
  12. « Profil Radio progressive Québec »
  13. (en) « LAZULI - Saison 8 (2018) », sur Progarchives.com (consulté le 13 avril 2020)
  14. Cyrille Delanlssays, « [Album Review] - LAZULI - Saison 8 (2018) - (★★★★) », sur Amarok Magazine, (consulté le 13 avril 2020)
  15. « [Album] LAZULI: Saison 8 », sur Music Waves (consulté le 13 avril 2020)
  16. (en) Stéphane Gallay, « Lazuli: Saison 8 », sur Medium, (consulté le 13 avril 2020)
  17. (en-US) About the Author Matt Co-founder of The Progspace Enthusiastic concert visitor- especially if there are good photo opportunities Loves all kind of progressive rock et metal, « Lazuli - Saison 8 », sur The Progspace, (consulté le 13 avril 2020)
  18. « Neoprog - chronique - Saison 8 », sur neoprog.eu (consulté le 13 avril 2020)
  19. « Profil Prog rock reviews, interviews Lazuli Saison 8 », sur profilprogarchives3 (consulté le 13 avril 2020)
  20. Cyrille Delanlssays, « [Album Review] - LAZULI - Saison 8 (2018) - (★★★★) », sur Amarok Magazine, (consulté le 14 avril 2020)
  21. « [Album] LAZULI: Saison 8 », sur Music Waves (consulté le 14 avril 2020)
  22. (en-US) About the Author Matt Co-founder of The Progspace Enthusiastic concert visitor- especially if there are good photo opportunities Loves all kind of progressive rock et metal, « Lazuli - Saison 8 », sur The Progspace, (consulté le 14 avril 2020)
  23. « Profil Prog rock review & interview Lazuli Le Fantastique Envol De Dieter Böhm », sur profil (consulté le 13 avril 2020)
  24. (en-GB) « Lazuli – Le Fantastique Envol de Dieter Böhm », sur The Progressive Aspect – TPA (consulté le 13 avril 2020)
  25. Cyrille Delanlssays, « Lazuli - Le Fantastique Envol de Dieter Bhöm », sur Amarok Magazine, (consulté le 13 avril 2020)
  26. (nl) « Lazuli – Le Fantastique Envol de Dieter Böhm », sur Progwereld (consulté le 13 avril 2020)
  27. « Lazuli – Le Fantastique Envol De Dieter Böhm - », (consulté le 13 avril 2020)
  28. (de) « LAZULI - Fliegen mit Dieter Böhm », sur whiskey-soda.de, (consulté le 13 avril 2020)
  29. « Lazuli – Le Fantastique Envol de Dieter Böhm », sur JesterProg Blog, (consulté le 13 avril 2020)
  30. « LA LEODE », sur LAZULI (consulté le 16 avril 2020)
  31. Hervé, « Lazuli », sur Rock Made in France, (consulté le 19 avril 2020)
  32. « Un instrument Lâg unique : la LEODE - Les forums de la Boite Noire du Musicien », sur forum.laboitenoiredumusicien.com (consulté le 19 avril 2020)
  33. « ~ lazuli ~ », sur www.passionprogressive.fr (consulté le 19 avril 2020)
  34. Rudi Katu, « L'histoire de la Léode »
  35. Built by France, « BBF vous propose de decouvrir Lazuli », sur www.builtbyfrance.com (consulté le 19 avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :