Laze (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laze
Pays Turquie, Géorgie
Nombre de locuteurs 150 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
IETF lzz
ISO 639-3 lzz
Étendue Langue individuelle
Type Langue vivante
WALS laz
Glottolog lazz1240
ELP 2246
État de conservation
Éteinte

EXÉteinte
Menacée

CREn situation critique
SESérieusement en danger
DEEn danger
VUVulnérable
Sûre

NE Non menacée
La valeur du paramètre |1= est requise : remplissez le paramètre avec le terme ci-dessus ou NA si les données ne sont pas disponibles.
Carte
Image illustrative de l’article Laze (langue)
Les langues kartveliennes dans le Caucase. Le laze est en bleu.

Le laze (en laze : Lazuri nena, ლაზური ნენა ; en géorgien : ლაზური ენა en turc : Lazca) est une langue caucasienne de la famille des langues kartvéliennes proche du géorgien, dont elle s'est séparée, avec le mingrélien, un millénaire avant l'ère chrétienne. Le laze n'a plus de forme écrite actuellement utilisée, les Lazes de Turquie (220 000) parlent laze mais utilisent le turc comme langue de communication écrite et interculturelle, tandis que ceux de Géorgie (30 000) utilisent le géorgien.

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
proto-kartvélien
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
proto-karto-zane
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
proto-zane
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
svane
 
laze
 
mingrélien
 
géorgien
 
 

Les liens entre ces langues ont été reconnus pour la première fois par Johann Anton Güldenstädt au XVIIIe siècle.

Il est admis[2],[3] que les langues kartvéliennes proviennent d'une langue commune, le proto-kartvélien qui s'est répandu dans l'actuel Géorgie et le nord de la Turquie.

Selon l'analyse glottochronologique[2],[3], le svane est issu du proto-kartvélien au XIXe siècle av. J.-C., tandis que la séparation du géorgien du zane est estimée à VIIIe siècle av. J.-C.

Écriture[modifier | modifier le code]

Le laze est écrit avec l’écriture géorgienne et l’écriture latine.

Un alphabet latin est développé pour le laze en Union soviétique en 1929. Un manuel Çquni Çhara – Albonişi Supara (« Notre littérature – Notre alphabet ») est publié en 1932, et un syllabaire Alboni est publié en 1935. Georges Dumézil utilise un alphabet latin modifié dans Contes lazes publié en 1957. Un nouvel alphabet est développé par Wolfgang Feurstein en collaboration avec Selma Koçiva et Fikri Özdemir dans les années 1970 et publié sous le nom de plume Fahri Lazoğlu en 1984[4],[5].

Alphabet laze[6]
a b c ç ç̆ / ç̌ d e f g ğ h i j k k̆ / ǩ l m n o q p p̆ / p̌ r s ş t t̆ / ť u v y x z z̆ / ž ʒ ʒ̆ / ǯ

Bien que Wolfgang Feurstein ait initialement choisi le brève comme diacritique pour plusieurs lettres (ç̆, k̆, p̆, t̆, z̆, ʒ̆), suivant l’usage du ğ en turque, plusieurs ouvrages utilisent plutôt le caron (ç̌, ǩ, p̌, ť, ž, ǯ)[7].

Alphabet laze de Kojima[8]
a b c ç ç’ d e f g gy ğ h i j k k’ ky ky’ l m n o q p p’ r s ş t t’ u v y x z z’ ʒ ʒ’

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. a et b Georgy Klimov (1998) p.14
  3. a et b Georgy Klimov (1994) p.91
  4. Kosanoğlu 2016.
  5. Özüm Ak 2018, p. 54.
  6. Lazuri.com.
  7. Özüm Ak 2018, p. 66.
  8. Kojima.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Lazuri Doviguram - Lazca Ǒğreniyorum: Alfabe - Alboni », sur Lazuri.com
  • (lzz) İsmail Avci (dir.), Lazuri 5 : doguroni materyali – lazca öğretim matryali, Ankara, Milli Eğitim Bakanlığı Yayınları, coll. « Milli Eğitim Bakanlığı Yayınları ; Yardımcı ve Kaynak Kitaplar Dizisi » (no 6046 ; 528), (ISBN 978-975-11-3944-3)
  • (tr) İ. A. Bucaklişi et H. Uzunhasanoğlu, Lazuri-Turkuli Nenapuna, Lazca-Türkçe Sözlük, Akyüz Yayıncılık, , 353 p. (ISBN 975-7350-65-6)
  • (fr + en + ja + tr) Gôichi Kojima, Grammaire lazeLaz Grammarラズ語文法Lazca gramer (lire en ligne)
  • (lzz + tr) K’lemurişi Ramazan Kosanoğlu, « Lazla ve Lazca », Kiana,‎ , p. 5–8 (lire en ligne)
  • (en) Zeynep Özüm Ak, Understanding the problems of the support of an endangered language in typography : Proposal of a typeface that supports the Laz language, Escola Superior de Arte e Design de Matosinhos, (hdl 10400.26/22318, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]