Layette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le mot layette peut désigner un meuble à tiroirs ou le trousseau de naissance, ensemble des vêtements destinés à un nouveau-né.

Ameublement[modifier | modifier le code]

Dans un sens vieilli, une layette est un meuble à tiroirs en bois assemblé à la main dans des sortes de petits meubles ou commodes destinées au rangements les plus divers.

Les différents éléments du meuble sont assemblés par chevillage à l'aide d'une cheville conique en buis et collés. Taillés dans du bois à pousse lente, par conséquent à veines serrées, généralement de l'épicéa.

Au début du XXIe siècle, il n'existe plus que quatre artisans en France, tous francs-Comtois, à exercer ce métier rare et typiquement montagnard. Un savoir-faire qui se transmet uniquement de génération en génération.

Les layettes ont souvent été utilisées par l'industrie horlogère à proximité en Suisse, qui appréciait ces meubles pour ses multiples rangements. Les services d'archives les employaient aussi pour le rangement des documents anciens.

Références et notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :