Lawrence Norfolk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Norfolk.
Lawrence Norfolk
Description de cette image, également commentée ci-après
Lawrence Norfolk à Vienne (Autriche) en 2013.
Naissance (55 ans)
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Lawrence Norfolk, né le , à Londres, est un romancier britannique. Il est connu pour ses romans historiques aux intrigues complexes et riches en détails, utilisant un vocabulaire d'une variété peu commune.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Lawrence Norfolk est ingénieur. Peu après sa naissance, ses parents l'emmènent en Irak, qu'ils quittent en 1967, lors de la guerre des Six Jours. Il passe alors sa jeunesse dans le West Country.

Il fait des études de littérature anglaise au King's College de Londres, où il obtient un premier diplôme en 1986. Il rédige plus tard une thèse de doctorat sur le poète John Ashbery[1].

Il travaille un temps comme enseignant et rédacteur indépendant pour le compte d'éditeurs d'ouvrages de références. Il devient ensuite un collaborateur régulier du Times Literary Supplement, où il signe des critiques littéraires sur la poésie. Il rédige également divers articles pour de nombreuses publications, dont The Washington Post, Esquire, GQ, The Times, The Daily Telegraph, The Guardian. Il participe aussi aux émissions littéraires et culturelles Saturday Review et Front Row de BBC Radio 4 et à Nightwaves, une émission consacrée à la musique classique, sur les ondes de BBC Radio 3.

En 1992, il remporte le prix Somerset-Maugham avec son premier roman, Le Dictionnaire de Lemprière (Lemprière's Dictionary) qui relate les événements liés à la publication, en 1788, du traité de John Lemprière Bibliotheca Classica, qui fit longtemps autorité dans le domaine de la mythologie et de l'Antiquité classique.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Lemprière's Dictionary (1991)
    Publié en français sous le titre Le Dictionnaire de Lemprière, traduit par André Zavriew, Paris, Grasset, coll. « Littérature », p. 516, 1994 (ISBN 2-246-47681-X) ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 13967, 1996 (ISBN 2-253-13967-X) ; réédition, Paris, Points, coll. « Grands romans » no P3324, 2014 (ISBN 978-2-7578-4410-6)
  • The Pope's Rhinoceros (1996)
    Publié en français sous le titre Le Rhinocéros du pape, traduit par Bernard Turle, Paris, Grasset, p. 656, 1997 (ISBN 2-246-54031-3) ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 14816, 2000 (ISBN 2-253-14816-4)
  • In the Shape of a Boar (2000)
    Publié en français sous le titre Comme un sanglier, traduit par Alice Seelow, Paris, Grasset, p. 416, 2002 (ISBN 2-246-62121-6) ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 30214, 2004 (ISBN 2-253-11159-7)
  • John Saturnall's Feast (2012)
    Publié en français sous le titre Le Festin de John Saturnal, traduit par Alice Seelow, Paris, Grasset, p. 464, 2013 (ISBN 978-2-246-80003-3)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]