Lawrence Bergman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bergman.
Lawrence S. Bergman
Image illustrative de l'article Lawrence Bergman
Fonctions
Député à l'Assemblée nationale du Québec
pour D'Arcy-McGee
Prédécesseur Robert Libman
Successeur David Birnbaum
Biographie
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Montréal
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université Sir-George-Williams
Université de Montréal
Profession Notaire

Lawrence S. Bergman, né le à Montréal, est un homme politique canadien, ministre du gouvernement Charest de 2003 à 2007. De 1994 jusqu'en 2014, il a également représenté la circonscription de D'Arcy-McGee à l'Assemblée nationale du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lawrence S. Bergman est diplômé en droit de l'Université de Montréal (1964) et notaire depuis 1965. Il a été associé de l'étude de notaires Berger & Bergman de 1966 à 1994.

Il a été élu à l'Assemblée nationale pour la première fois aux élections de 1994 dans la circonscription de D'Arcy-McGee. Il a été réélu lors des élections suivantes en 1998.

Lors des élections de 2003, son parti prend le pouvoir, avec Jean Charest à sa tête. Il est nommé ministre du Revenu, poste qu'il occupe jusqu'à l'élection suivante, où il ne refait pas partie du conseil des ministres. Il est réélu à l'élection de 2008 avec une majorité de 13 421 voix.

Depuis le 18 décembre 2008, il est président du caucus des députés libéraux.

Lawrence Bergman est également engagé depuis longtemps dans la communauté juive canadienne, comme membre ou dirigeant de plusieurs organisations, telles B'nai B'rith, la Congrégation Adath Israel-Poale Zedek de Montréal, le Conseil de la communauté juive de Montréal, l'Institut canadien de recherches sur le judaïsme et le State of Israel Bonds.

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • Prix Rabbanit Sarah Herzog, remis par Emunah Women of Canada, en reconnaissance de son service pour la communauté juive et l'État d'Israël (1996)
  • Prix Jérusalem 1999, présenté par la ville de Jérusalem, l'Organisation sioniste mondiale et la Fédération sioniste canadienne, région de l'Est
  • Décoration du Rayonnement culturel, remise par la Délégation de la Renaissance française au Québec (21 juin 2000)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]