Lawren Harris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lawren Harris
Image dans Infobox.
Lawren Harris
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
VancouverVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Collection McMichael d’art canadien (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
St. Andrew's College (en)
Université de Toronto (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Influencé par
Conjoint
Bess Larkin Housser Harris (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Lawren Phillips Harris (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Alanson Harris (en) (grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Lawren Harris (Brantford, Ontario, - Vancouver, ), est un peintre canadien qui a joué un rôle fondamental dans la création du Groupe des sept, ce cercle de jeunes peintres qui allait bouleverser l'art de la peinture au Canada en quelques années.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à la Central Technical School et au collège St. Andrew, à Toronto, il part étudier à Berlin où il demeurera de 1904 à 1908. Il s'intéresse alors à la philosophie et plus tard à la théosophie.

En 1911, de retour au pays, il se lie d'amitié avec J. E. H. MacDonald. Ensemble, ils fondent le Groupe des sept. Harris devient le théoricien du groupe de par sa formation universitaire. Il défend les idées du poète irlandais George William Russell sur le rôle social de l'artiste[1]. Un local, le Studio Building, procure à ces artistes un endroit pour vivre et travailler. En 1918 et 1919, Harris finance des voyages pour les artistes du groupe dans la région d'Algoma et au Lac Supérieur, en Ontario. Séduit par l'endroit, Harris y retourne annuellement durant plusieurs années. Il développe alors le style qui le caractérise le mieux, couleurs vives et riches appliquées en couches épaisses, technique dite impasto. Harris peint également plusieurs paysages de la baie Géorgienne et plus tard dans les montagnes Rocheuses.

Lui et plusieurs membres du groupe, dont Alfred Joseph Casson, Arthur Lismer, A. Y. Jackson et Franklin Carmichael feront partie du Canadian Group of Painters.

En 1969, il est reçu Compagnon de l'Ordre du Canada.

Il meurt à Vancouver en 1970, où il s'était installé en 1940.

Postérité[modifier | modifier le code]

Lawren Harris est considéré comme un des peintres importants du Canada. Plusieurs de ses œuvres ont atteint des prix supérieurs aux estimations, comme en 2001 où sa toile Baffin Island, estimée à 1 million de dollars, a été adjugée pour la somme de 2,2 millions de dollars[2], ou encore Mountain Forms qui fut adjugé à 11,21 millions de dollars lors d'une vente aux enchères[3]. Cette toile tient à ce jour le record de vente pour une toile canadienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide : Musée des beaux-arts de Montréal, Montréal, éd. Musée des beaux-arts de Montréal, , 2e éd. (1re éd. 2003), 342 p. (ISBN 978-2-89192-312-5), p. 214
  2. (en) « "Baffin Island" painting sold for record $2.2 million Social Sharing », sur CBC News, (consulté le )
  3. (en) « Lawren Harris painting Mountain Forms sells for record $11.21M at auction », sur CBC News, (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

peinture canadienne

Liens externes[modifier | modifier le code]