Lavotchkine La-7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lavotchkine La-7
{{#if:
Mémorial à Khimki.
Mémorial à Khimki.

Constructeur Drapeau : URSS Lavotchkine
Rôle Avion de chasse
Statut retiré du service
Premier vol 1944
Équipage
1
Motorisation
Moteur ASch FNW
Nombre 1
Puissance unitaire 1360 kW (1850 ch)
Dimensions
Envergure 9 80 m
Longueur 8 60 m
Surface alaire 17 6 m2
Masses
À vide 2 605 kg
Carburant 335 kg
Maximale 3 265 kg
Performances
Vitesse maximale 680 km/h
Plafond 11 000 m
Vitesse ascensionnelle 1 250 m/min
Rayon d'action 635 à 635 km/h km
Endurance 1
Armement
Interne 2 canons automatiques ShVAK de 20 mm
ou 3 canons Berezin B-20 de 20 mm
150 kg de bombes
ou des missiles RS-82

Le Lavotchkine La-7, résultat de recherches intenses du TsAGuI sur le Lavotchkine La-5 est apparu au début de 1944. Sa structure allégée comprenait des longerons d'aile métalliques, un troisième canon de 20 mm et d'améliorations aérodynamiques portant la vitesse maximale de l'avion à 680 km/h. Plus rapide d'une trentaine de km/h que son prédécesseur le La-5FN, il rejoignit le Yak-3 au panthéon des meilleurs chasseurs soviétiques et mondiaux. le La-7 a été considéré par ses pilotes comme étant au moins équivalent à n'importe lequel des chasseurs allemands à moteur à pistons. Il a a même abattu un chasseur à réaction Messerschmitt Me 262. Il a été retiré en 1947 de l'armée de l'air soviétique, mais il a servi jusqu'en 1950 dans l'armée de l'air tchéquoslovaque.

Conception[modifier | modifier le code]

Engagements[modifier | modifier le code]

Le La-7 a été piloté par l'as soviétique, Ivan Nikitovich Kozhedub. D'origine ukrainienne, Kozhedub, surnommé "Ivan le Terrible", a été fait trois fois héros de l'Union soviétique. Il a remporté ses 17 dernières victoires aériennes en 1945 sur un La-7 numéroté 27, qui est maintenant conservé dans le musée de l'Armée de l'Air à Monino en périphérie de Moscou. Un des avions allemands qu'il a abattu était le Messerschmitt Me-262, du sergent Kurt Lange 1. / KG (J) 54, au-dessus de Francfort-sur-l'Oder le 15 Février 1945.