Lavotchkine La-7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant un aéronef et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lavotchkine La-7
{{#if:
Mémorial à Khimki.
Mémorial à Khimki.

Constructeur Drapeau : URSS Lavotchkine
Rôle Avion de chasse
Statut Retiré du service
Premier vol 1944
Équipage
1
Motorisation
Moteur ASch FNW
Nombre 1
Puissance unitaire 1360 kW (1850 ch)
Dimensions
Envergure 9,80 m
Longueur 8,60 m
Surface alaire 17,6 m2
Masses
À vide 2 605 kg
Carburant 335 kg
Maximale 3 265 kg
Performances
Vitesse maximale 680 km/h
Plafond 11 000 m
Vitesse ascensionnelle 1 250 m/min
Rayon d'action 635 à 635 km
Armement
Interne 2 canons automatiques ShVAK de 20 mm
ou 3 canons Berezin B-20 de 20 mm
150 kg de bombes
ou des missiles RS-82

Le Lavotchkine La-7, résultat de recherches intenses du TsAGuI sur le Lavotchkine La-5 est apparu au début de 1944. Sa structure allégée comprenait des longerons d'aile métalliques, un troisième canon de 20 mm et d'améliorations aérodynamiques portant la vitesse maximale de l'avion à 680 km/h. Plus rapide d'une trentaine de kilomètres par heure que son prédécesseur le La-5FN, il rejoignit le Yak-3 au panthéon des meilleurs chasseurs soviétiques et mondiaux. Le La-7 a été considéré par ses pilotes comme étant au moins équivalent à n'importe lequel des chasseurs allemands à moteur à pistons. Il a même abattu un chasseur à réaction Messerschmitt Me 262. Il a été retiré en 1947 de l'armée de l'air soviétique, mais il a servi jusqu'en 1950 dans l'armée de l'air tchéquoslovaque.

Conception[modifier | modifier le code]

Engagements[modifier | modifier le code]

Le La-7 a été piloté par l'as soviétique, Ivan Nikitovich Kozhedub. D'origine ukrainienne, Kozhedub, surnommé "Ivan le Terrible", a été fait trois fois Héros de l'Union soviétique. Il a remporté ses 17 dernières victoires aériennes en 1945 sur un La-7 numéroté 27, qui est maintenant conservé dans le musée de l'armée de l'air à Monino en périphérie de Moscou. Un des avions allemands qu'il a abattu était le Messerschmitt Me-262, du sergent Kurt Lange 1./KG(J)54, au-dessus de Francfort-sur-l'Oder le 15 février 1945.