Lavotchkine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Lavotchkine
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Státní podnik (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social KhimkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Secteur aéronautique et spatialVoir et modifier les données sur Wikidata
OKPO [ 07522233][1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.laspace.ruVoir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires 16 066 678 000 rouble russe ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 476 365 000 rouble russe ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata

L’entreprise russe de construction de matériel spatial NPO S. A. Lavotchkine (en russe Научно-производственное объединение им. С. А. Лавочкина) a été créée en 1937 à l’époque soviétique à l’origine comme bureau d’études expérimental (OKB-301) par Semion Alexeïevitch Lavotchkine. En tant qu'employé de l’institut central d’aérohydrodynamique puis en tant que chef de son propre « OKB », il développa des armements et des avions de combat. Les premiers développements portaient en plus du La de Lavotchkine deux fois la lettre G, initiale des membres de son équipe Goudkov et Gorbounov. Lavotchkine est particulièrement connu pour avoir développé au cours de la Seconde Guerre mondiale les chasseurs La-5 et La-7. Les La-9 et La-11 furent les derniers chasseurs à moteur à piston des forces aériennes soviétiques (voir VVS).

Le le La-176 fut le premier avion soviétique à franchir le mur du son. Le dernier programme d’avion fut le malheureux La-250 Anakonda.

Après la mort de Lavotchkine en 1960, l’OKB concentra ses activités essentiellement sur les missiles de croisière et les missiles sol-air. En 1965, Lavotchkine prend un nouveau départ sous la direction de Babakine qui se voie confier la conception des sondes interplanétaire soviétique suite au échec répété de l'OKB-1 dans le domaine. L’entreprise a développé des éléments essentiels des missions lunaires et interplanétaires de l’Union soviétique ainsi que les étages supérieurs des fusées Soyouz et Proton. La société NPO Lavotchkine issue de l’ancien OKB est surtout active dans le domaine spatial. L'entreprise est installée à Khimki (oblast de Moscou) dans la banlieue nord-ouest de Moscou.

Avions[modifier | modifier le code]

Un La-15 au musée de Monino

Drones (avions sans pilote)[modifier | modifier le code]

Missiles guidés[modifier | modifier le code]

Programme spatial[modifier | modifier le code]

La plupart des sondes spatiales soviétiques puis russes ont été développées par Lavotchkine, entre autres :

Les études en cours en 2018 sur les futures missions russes d'exploration du système solaire en 2018 sont toutes menées par Lavotchkine.

En outre, Lavotchkine réalise l’étage supérieur Fregat utilisée sur les lanceurs Soyouz et Zenit. De même, le satellite Cosmos 1 a été développé par Lavotchkine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]