Laveur de vitres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un métier
Cet article est une ébauche concernant un métier.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) en vous référant au projet métiers.

Laveur de vitres
WindowCleaner.jpg

Un laveur de carreaux

Niveau de formation
CACES pour l'utilisation d'une nacelle élévatrice

Un laveur de vitres (également appelé laveur de carreaux) est une personne dont le métier consiste à nettoyer et à entretenir les vitres d'un bâtiment que ce soit pour des gratte-ciels et des immeubles comme les vitrines des magasins ou les fenêtres des particuliers.

Pour les vitrages en hauteur, il utilise généralement une petite plate-forme métallique pouvant se déplacer le long des façades à laver mais dans certains cas il est possible d'utiliser des cordes d'escalade. On appelle ces personnes des cordistes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Laveur de vitres à Strasbourg (1954)

Ce métier existe depuis le XIXe siècle[réf. nécessaire].

Risques du métier[modifier | modifier le code]

Les risques du métier sont multiples. Ils incluent la possibilité de glisser sur de l'eau ou du savon et les chutes de hauteur.

Qualifications[modifier | modifier le code]

En France, comme dans de nombreux pays du monde, ce métier ne nécessite aucune qualification[réf. nécessaire].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Laveur de carreau dans la fiction[modifier | modifier le code]

Le roman John l'Enfer, prix Goncourt 1977, raconte l'histoire d'un indien Cheyenne laveur de carreaux dans les gratte-ciel new-yorkais.

Le film comique La Tour Montparnasse infernale sorti en 2001 a pour personnages principaux deux laveurs de carreaux du plus haut gratte-ciel de Paris. Avec Eric et Ramzy

Le Rôdeur (Hobie Brown) est un personnage de Marvel Comics, c'est un laveur de carreau qui a perfectionné son équipement au point de devenir un adversaire digne de Spider-Man.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John O'Rockie, Through the window : a window cleaner views the world, Fraser and Jenkinson, Melbourne, 1937, 536 p.
  • (fr) Edoardo Albinati, Le polonais laveur de vitres (trad. de l'italien par Fulvio Caccia), Éditions du Rocher, Monaco, 1991, 251 p. (ISBN 2-268-01007-4)
  • (fr) Alain Boudre, Laveur de vitres et archevêque : biographie de Mgr Miloslav Vlk (Prague) (préface de Václav Havel), Nouvelle cité, Paris, 1994, 207 p. (ISBN 2-85313-262-5)
  • (fr) Georges Michel, Les timides aventures d'un laveur de carreaux, B. Grasset, Paris, 1966, 233 p. (fiction)
  • (fr) François Vermond, Conseils pratiques de base pour laveur de vitres, Massy, 1988, 38 p.
  • (fr) John Wain, Le laveur de carreaux (Hurry On Down, 1953, trad. Anne Marcel), Plon, Paris, 1968, 317 p. (fiction)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :