Lavans-sur-Valouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavans et Valouse (homonymie).

Lavans-sur-Valouse
Lavans-sur-Valouse
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Moirans-en-Montagne
Intercommunalité Petite Montagne
Code postal 39240
Code commune 39287
Démographie
Population 146 hab. (2016 en augmentation de 5,04 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 05″ nord, 5° 33′ 20″ est
Altitude Min. 320 m
Max. 799 m
Superficie 9,51 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Saint-Hymetière-sur-Valouse
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Lavans-sur-Valouse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Lavans-sur-Valouse

Lavans-sur-Valouse est une ancienne commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté (40 km au nord-est de Bourg-en-Bresse).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Cézia Arinthod (Chisséria) Rose des vents
Chemilla
Vosbles-Valfin
N Vescles
O    Lavans-sur-Valouse    E
S
Cornod Thoirette-Coisia

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Lavans-sur-Valouse fusionne avec Cézia, Chemilla et Saint-Hymetière pour former la commune nouvelle de Saint-Hymetière-sur-Valouse dont sa création est actée par un arrêté préfectoral du [1]. Contrairement à une majorité de communes nouvelles, les anciennes communes la composant n'obtiennent pas le statut de commune déléguée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Denis Millet    
mai 2008 2019 Marie-Agnès Gadiolet[2] DVD Fonctionnaire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 146 habitants[Note 1], en augmentation de 5,04 % par rapport à 2011 (Jura : -0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
160135114102420422400408426
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
406412400393376370361323306
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
271284256234207197191176151
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1321128589113148141139146
2016 - - - - - - - -
146--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Richard Vignon, « Arrêté préfectoral portant création de la commune nouvelle de Saint-Hymetière-sur-Valouse », Recueil des actes administratifs spécial n°39-2018-12-004,‎ , p. 65-67 (lire en ligne [PDF])
  2. Préfecture du Jura, Liste des maires élus en 2008, consultée le 2 mai 2010
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.