Aller au contenu

Laurine van Riessen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laurine van Riessen
Image illustrative de l’article Laurine van Riessen
Laurine van Riessen en 2016
Contexte général
Sport Patinage de vitesse et cyclisme sur piste
Site officiel www.laurinevanriessen.nl
Biographie
Nationalité sportive Drapeau des Pays-Bas Néerlandais
Nationalité Royaume des Pays-Bas
Naissance (36 ans)
Lieu de naissance Leyde, Pays-Bas
Taille 168 cm
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Patinage de vitesse aux Jeux olympiques 0 0 1
Championnats d'Europe sur piste 0 0 1
Laurine van Riessen lors d'une manche de Coupe du monde à Sotchi en 2013.

Laurine van Riessen, née le à Leyde, est une patineuse de vitesse et coureuse cycliste néerlandaise. En patinage de vitesse, elle obtient une médaille de bronze sur le 1 000 mètres aux Jeux olympiques de 2010. Depuis 2015, elle se concentre sur une carrière en cyclisme sur piste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patinage de vitesse[modifier | modifier le code]

Cyclisme sur piste[modifier | modifier le code]

Laurine van Riessen (à droite), lors des championnats d'Europe sur piste 2015.

En 2014, van Riessen annonce qu'elle va dorénavant combiner ses activités en tant que patineuse de vitesse avec des courses en cyclisme sur piste. Son but est de prendre part aux Jeux Olympiques d'été à Rio de Janeiro. En , son contrat n'est pas renouvelé avec son précédente équipe de patinage de vitesse Lotto-Jumbo. Depuis lors, le vélo est sa seule priorité. Après une participation réussie à la course sur piste aux États-Unis, elle participe en aux Championnats d'Europe sur piste en Suisse à Grenchen. Elle remporte avec Elis Ligtlee le bronze en vitesse par équipes. Fin , elle devient triple championne des Pays-Bas en vitesse individuelle, keirin et 500 mètres contre-la-montre.

En 2016, elle est sélectionnée pour participer aux compétitions sur piste aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Elle termine neuvième du keirin et 15e de la vitesse individuelle. Avec Elis Ligtlee, elle se classe cinquième de la vitesse par équipes. Au cours des années suivantes, elle remporte plusieurs titres de championne nationale et gagne des manches de Coupe du monde en keirin et en vitesse. En 2018, avec Kyra Lamberink, Shanne Braspennincx et Hetty van de Wouw, elle devient vice-championne du monde de vitesse par équipes, à Apeldoorn, à domicile.

Elle participe également aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021. En vitesse par équipes, elle termine quatrième avec Shanne Braspennincx. Lors du keirin, elle chute en quart de finale et subit plusieurs fractures et un poumon contusionné[1]. Ce n'est qu'au bout de deux semaines qu'elle peut quitter l'hôpital au Japon et retourner aux Pays-Bas[2]. Elle fait son retour à la compétition en octobre de la même année lors du keirin des mondiaux de Roubaix[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Van Riessen est en couple avec le pistard Matthijs Büchli[2].

Palmarès en patinage de vitesse[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Palmarès en cyclisme sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition 500 mètres Keirin Vitesse individuelle Vitesse par équipes
Londres 2016 6e 17e[4] 10e[5] 6e
Hong Kong 2017 8e[6] 7e[7] 15e (éliminée en 1/8e de finale)[8] 6e[9]
Apeldoorn 2018 4e[10] 8e (éliminée en quart de finale)[11] Médaille d'argent, monde Argent
Pruszków 2019 7e 7e (éliminée en quart de finale)[12] 5e[13]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2015-2016
    • 3e de la vitesse par équipes à Cambridge
  • 2016-2017
    • 3e de la vitesse individuelle à Apeldoorn
  • 2017-2018
    • Classement général de la vitesse
    • 2e de la vitesse à Manchester
    • 2e de la vitesse par équipes à Milton
    • 3e de la vitesse à Milton
    • 3e du keirin à Manchester
  • 2018-2019
    • 1re du keirin à Berlin
    • 1re du keirin à Saint-Quentin-en-Yvelines
    • 3e de la vitesse à Londres
  • 2019-2020
    • 1re du keirin à Milton
    • 1re de la vitesse à Milton

Coupe des nations[modifier | modifier le code]

Ligue des champions[modifier | modifier le code]

  • 2022
    • 2e de la vitesse à Berlin

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Vitesse par équipes Vitesse
Granges 2015 Médaille de bronze, Europe Bronze
Munich 2022 Médaille de bronze, Europe Bronze

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

  • 2015
  • 2016
    • Championne des Pays-Bas de vitesse
  • 2017
    • Championne des Pays-Bas du keirin
    • Championne des Pays-Bas de vitesse
  • 2018
    • Championne des Pays-Bas du keirin
    • Championne des Pays-Bas de vitesse
  • 2019
    • Championne des Pays-Bas de vitesse
  • 2021
    • Championne des Pays-Bas de vitesse
    • Championne des Pays-Bas du keirin

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurine van Riessen na twee weken in ziekenhuis in Tokio eindelijk thuis: ‘Uiteindelijk mag ik niet klagen’.
  2. a et b Laurine van Riessen en Matthijs Büchli gaan als liefdeskoppel én Japankenners op jacht naar goud
  3. Menos corredores pero las mismas ambiciones para Países Bajos
  4. « Keirin femmes-Résultats et classement final », sur tissottiming.com (consulté le )
  5. « Vitesse femmes-Résultats et classement final », sur tissottiming.com (consulté le )
  6. « Résultats et classement final - 500m Contre la montre femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  7. « Résultats et classement final - Keirin femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  8. « Résultats et classement final - Vitesse femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  9. « Résultats et classement final - Vitesse par équipes femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  10. « Résultats et classement final - 500 mètres femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  11. « Résultats et classement final - Vitesse individuelle femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  12. « Résultats et classement final - Vitesse individuelle femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  13. « Résultats et classement final - Vitesse par équipe femmes », sur tissottiming.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :