Laurentien des Pays-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laurentien Brinkhorst
Description de cette image, également commentée ci-après
La princesse Laurentien des Pays-Bas en 2012.
Biographie
Nom de naissance Petra Laurentien Brinkhorst
Naissance (55 ans)
Leyde (Pays-Bas)
Père Laurens Jan Brinkhorst
Mère Jantien Heringa
Conjoint Constantijn van Oranje-Nassau van Amsberg
Enfants Eloise van Oranje-Nassau van Amsberg
Claus-Casimir van Oranje-Nassau van Amsberg
Leonore van Oranje-Nassau van Amsberg

La princesse Laurentien des Pays-Bas, née Petra Laurentien Brinkhorst, le [1] est un membre de la famille royale néerlandaise, engagée dans la lutte contre l’analphabétisme. Elle est la femme du prince Constantijn et la belle-sœur du roi Willem-Alexander et de la reine Máxima.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Petra Laurentien Brinkhorst est née à Leyde, le , fille de l'ancien ministre néerlandais des Affaires économiques, Laurens Jan Brinkhorst et Jantien Brinkhorst-Heringa. Elle a un frère. Elle est connue par son deuxième prénom, Laurentien, un mot-valise composé des prénoms de ses parents.

La princesse Laurentien est entrée à l'école primaire à Groningue. Sa famille a ensuite déménagé à La Haye, où elle a terminé ses études primaires. Elle a passé quatre ans au Christelijk Gymnasium Sorghvliet, et un an au Lycée Eerste Vrijzinnige Christelijk, les deux à La Haye. En 1984, elle a passé le baccalauréat A au lycée français de Tokyo. Son père travaillait au Japon à l'époque, en tant qu'envoyé permanent de l'Union européenne.

La princesse Laurentien a étudié l'histoire à l'université de Groningue, où elle a obtenu son propaedeuse en 1986. Après cela, elle a étudié au College of Queen Mary de l'université de Londres où elle a obtenu sa licence en sciences politiques en 1989, et par la suite, à l'université de Californie, Berkeley, où elle a obtenu son master de journalisme en 1991.

Intérêts et activités[modifier | modifier le code]

La princesse Laurentien a longuement joué un rôle dans la lutte contre l'analphabétisme dans les Pays-Bas, qui est aujourd'hui considéré comme un problème sous-estimé. En 2009, elle est nommée envoyée spéciale de l'UNESCO chargée de l'alphabétisation pour le développement en reconnaissance de « son engagement remarquable à la promotion de l'éducation et de son profond dévouement aux idéaux et objectifs de l'Organisation ». En 2010, elle a été co-lauréate du prix majeur Bosshardt pour son travail dans la lutte contre l'analphabétisme.[2]

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Les fiançailles du prince Constantijn et Laurentien Brinkhorst sont annoncées le . Le mariage civil a été officié par Wim Deetman, le maire de La Haye, dans le Oude Raadzaal, Javastraat, la Haye, le . Le mariage religieux a eu lieu deux jours plus tard, le dans l'église de St Jacobskerk, avec le révérend Carel ter Linden.

Le prince Constantijn et la princesse Laurentien ont trois enfants :

  • la comtesse Eloise Sophie Beatrix Laurence van Oranje-Nassau van Amsberg, née le  ;
  • le comte Claus-Casimir Bernhard Marius van Oranje-Nassau van Amsberg, né le  ;
  • la comtesse Leonore Marie Irene Enrica van Oranje-Nassau van Amsberg, née le .

Après avoir habité Bruxelles, ils sont désormais fixés à La Haye depuis 2015.

Titres et honneurs[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  • depuis le  : Son Altesse royale la princesse Laurentien des Pays-Bas, princesse d'Orange-Nassau, Mme van Amsberg.

Laurentien n'est pas légalement considérée comme une princesse, mais la coutume permet à la femme d'un prince de porter ce titre. Tous les enfants issus du mariage peuvent détenir les titres de comte ou comtesse d'Orange-Nassau et Jonkheer ou Jonkvrouw van Amsberg.

Par arrêté royal du , nr. 36, la princesse Laurentien a été dotée de son propre étendard.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Distinctions étrangères[modifier | modifier le code]

  •  Belgium : Grand-Croix de l'ordre de la Couronne ()
  •  Jordan : Grand Cordon de l'ordre suprême de la Renaissance ()[5],[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]