Laurent Whale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Whale.
Laurent Whale
Description de cette image, également commentée ci-après

Laurent Whale en 2017.

Naissance
Torquay, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Laurent Whale, né en à Torquay en Angleterre, est un écrivain, critique et traducteur franco-britannique. Il est auteur de romans et de nouvelles de science-fiction et de fantastique. Il vit en région parisienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurent Whale est romancier, nouvelliste et traducteur franco-britannique. Il est l’auteur de sept romans et de nombreuses nouvelles. Entre deux périodes d’écriture, il traduit des textes anglo-saxons.

Son genre de prédilection est la science-fiction, qu'il définit comme « un genre littéraire où tout est possible »[1]. Il revendique un esprit proche de la défunte collection Fleuve Noir Anticipation[2].

Goodbye Billy, paru en 2014 aux éditions Critic, est sa première incursion dans le domaine du thriller.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Les Rats de poussière[modifier | modifier le code]

  1. Goodbye Billy, Critic, 2014
    Réédition Gallimard, coll. « Folio policier » no 780, 2015
  2. Le Manuscrit Robinson, Critic, 2015
    Prix Masterton 2016. Réédition Gallimard, coll. « Folio policier » no 812, 2016
  3. Le Réseau Mermoz, Critic, 2017

Série Le Clan Costa[modifier | modifier le code]

  1. Les étoiles s'en balancent, Rivière Blanche, 2011
    Réédition Critic, 2012 puis Gallimard, coll. « Folio SF » no 509, 2015[3]
  2. Les Damnés de l'asphalte, Critic, 2013
    Prix Vampires et Sorcières 2013. Réédition Gallimard, coll. « Folio SF » no 565, 2017

Autres romans[modifier | modifier le code]


Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • L'Étoile sur la lande (en collaboration avec A. Le Bussy), in Xuensé no 53, 2004 (Belgique).
  • L'Étoile sur la lande, éd. Demeyer, 2004 (Belgique).
  • Hélas Elias, in Les Enfants du silence, de C. Ecken, éd. Eons, 2004, (Prix Merlin 2005).
  • La Lettre au père Noël, in La machine venue d’ailleurs, de R. Bessière, éd. Eons, 2005.
  • Une tourte pour huit, in Géante rouge no 1, éd. Répliques, 2006.
  • Les Humadroïdes, in Le Retour de Cal de Ter, de P.J. Herault, éd. Black Coat Press, 2007.
  • Nicoland, in Appel d’air, anthologie, éditions ActuSF Les 3 souhaits, 2007.
  • Agonis, in Géante rouge no 10, éd. Répliques, 2008.
  • The Show Must Go On, in Black Mamba no 12, éd. Céléphaïs, 2008.
  • Une bouteille et des ailes, in L'épopée de Cal de Ter, de Paul-Jean Hérault, éd. Black Coat Press, 2009.
  • L'affaire du bout du monde, in Galaxies n°30/72, 2014.
  • La Chatte de Bukowski, collectif de la librairie Bédéciné, 2014.
  • 5430 mètres et quelques, in Dimension New York, éd. Black Coat Press, 2017.
  • La Déliquescence du hanneton, in Métas & Morphoses, Mu, 2017.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Les Marées de Saturne, de Linda Nagata, in Galaxies no 2 (NS), 2008.
  • Neutres, de Kevin J. Anderson, in Galaxies no 2 (NS), 2008.
  • Exemples aléatoires de fantaisie cosmique, de Jetse de Vries, in Galaxies no 4, 2009.
  • Instinct grégaire, de Jay Caselberg, in Galaxies no 5, 2009.
  • Noces océanes, de Julian West, in Galaxies no 6, 2009.
  • Eternité.com, d’I. Watson & R. Quaglia, in Galaxies no 7, 2010.
  • Same player shoots again, de R.R. Angell, in Galaxies no 8, 2010.
  • Interview de Paul J. McAuley, in Galaxies no 10, 2010.
  • Conte de fer, de Tor Åge Bringsværd, in Galaxies no 13, 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]