Laurent Schlumberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schlumberger.
Laurent Schlumberger
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Parentèle
Jacques Allier (grand-père)
Raoul Allier (arrière-grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Laurent Schlumberger, né en 1957 est un pasteur protestant, il a été le premier président de l'Église protestante unie de France, de 2013 à 2017.

Parcours[modifier | modifier le code]

Laurent Schlumberger a exercé son ministère pastoral dans la région parisienne, à Asnières-Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), puis à Nantes et Laval. Il a été élu président du conseil régional de la région Ouest de l’Église réformée de France en 1997. En 2006, il est devenu pasteur du Foyer de Grenelle (Paris XVe), une fraternité de la Mission populaire évangélique qui est une composante de la Fédération protestante de France. Il est élu au conseil national de l’Église réformée de France dont il est vice-président de 1995 à 1998.

En 2010, il est élu président du conseil national de l'Église réformée de France[1]. Il conduit le processus d'union des deux principales Églises protestantes historiques françaises, l’Église réformée de France et l'Église évangélique luthérienne de France en 2013, sous le nom d'Église protestante unie de France[2]. Il devient président de la nouvelle structure ecclésiale à cette date[3]. En 2017, Emmanuelle Carrière-Seyboldt lui succède à ce poste.

Il est désormais pasteur de l’Église protestante unie de La Rencontre, à Paris (10ème arrondissement).

Par ailleurs, impliqué dans le mouvement œcuménique, il est notamment membre comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE)[4].

Il est l'arrière-petit-fils de Raoul Allier, doyen de la faculté de théologie protestante de Paris pendant les années 1920, le petit-fils de Jacques Allier et le cousin d'Irène Frachon, médecin qui a dénoncé le scandale du Médiator.

Il est marié avec Sophie Schlumberger, pasteur et bibliste[5],[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Devant Dieu. Éléments d'un catéchisme théologique pour les adolescents, Paris, SED, 1995
  • Dieu, l'absence et la clarté. Essai sur la pertinence du protestantisme, Lyon, éditions Olivétan, 2004
  • Sur le seuil. Les protestants au défi du témoignage, Lyon, Olivétan, 2005 (réédité en 2016)
  • A l’Église qui vient, Lyon, Olivétan, 2017
  • Du zapping à la rencontre. Mobilités contemporaines et mobile de Dieu, Lyon, Olivétan, 2018

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]