Laurent Poliquin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poliquin.
Laurent Poliquin
Description de l'image Laurent_21_ans.jpg.
Naissance (41 ans)
Trois-Rivières, Drapeau : Québec Québec
Activité principale
Poète, essayiste, professeur de français
Distinctions
Prix du Gouvernement français (2001), Prix de l'Alliance française (2002), Prix Marcel-Richard (2008), Bourse Joseph-Armand Bombardier (2009-2012), Prix Rue-Deschambault (2015)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Poésie, essais critiques

Œuvres principales

  • De l'amuïssement des certitudes (2014)
  • Marchand d'intensité (2012)
  • Orpailleur de bisous (2010)
  • La Métisse filante (2008)

Laurent Poliquin, né à Trois-Rivières en 1975, est un poète franco-manitobain, membre de l’Association des auteurs du Manitoba français et distingué par plusieurs récompenses littéraires, tels que le Prix de l’Alliance française (2002)[1], le Prix international Castello di Duino (2006) ou encore le Prix Rue-Deschambault (2015)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

400e anniversaire de Québec, 2008
400e anniversaire de Québec, 2008

Naissance à Trois-Rivières en 1975. De 1991 à 1994, il joue dans une douzaine de pièces de théâtre avec de revêtir le costume de clown pour une compagnie de livraison de ballons. De 1992 à 1994, il anime Dio-Flash, une émission télévisée d’actualité diocésaine diffusée sur le réseau Cogeco.

En 1997, il entame des études en philosophie à l’Université du Québec à Trois-Rivières et fait la rencontre à la même époque d’Alexis Klimov. Dans le prolongement d’un séminaire de recherche qu’il suit en 1998 avec Françoise Gaillard de l’Université de Paris VII, il dépose un mémoire de maîtrise intitulé La quête du séduction ou le messianisme diabollique au département d’études françaises de l’Université de Colombie-Britannique.

En 1999, il s’installe à Winnipeg et complète un baccalauréat en Éducation à l’Université de Saint-Boniface pour lequel il reçoit le prix du Gouvernement français. À partir de 2002, il fait ses débuts à la radio sur les ondes de CKXL-FM et anime plusieurs émissions dont Volupté (2001-2003), Jazz Matinée, Les policoquineries, Tabula Rasa en co-animation avec Christian Violy (2008) avant de tenir la barre de l’émission de musique classique Tous les dimanches du monde en 2013.

Poème publié dans les autobus publics de Winnipeg en 2003.
Lecture publique à la Librairie McNally Robinson de Winnipeg, 2003.

En 2008, il entame un doctorat en études françaises à l’Université du Manitoba (Canada)[3] après avoir occupé des fonctions éditoriales aux Éditions des Plaines (2003-2009)[4]. Il est reçu membre du centre de recherche Young People’s Text and Culture de l’Université de Winnipeg (CRYTC) et travaille à titre de rédacteur à la revue scientifique internationale Jeunesse: Young People, Texts, Cultures. Il devient également membre d’honneur du conseil scientifique international de la revue Otago French Notes de Nouvelle-Zélande.

À partir de 2002, il obtient plusieurs bourses d’écriture du Conseil des arts du Manitoba et du Conseil des arts de Winnipeg. Il publie ses premiers poèmes à Saint-Boniface aux Éditions des Plaines avant d’être repêché par les Éditions L’Harmattan à Paris où il publie La Métisse filante (2008) et Marchand d’intensité (2012), finalistes aux prix Lansdowne de poésie.

Il participe à plusieurs lectures publiques, notamment dans le cadre du Salon du Livre de Toronto (2003), du Salon du Livre de Paris (2007)[5], du Festival international de la poésie de Trois-Rivières (2001, 2003 et 2005) et du Winnipeg International Writers Festival (2001 à 2010). Ses poèmes ont été publiés au Québec (Le Sabord, Moebius et Ellipse), au Canada (Contemporary Verse 2, Canadian Literature), en France (Poésie sur Seine, Casse-Pieds, Le Temps des cerises) et en Italie (Ibiskos Editrice Risolo).

Œuvres[modifier | modifier le code]

 Poésie[modifier | modifier le code]

  • Volute velours, Éditions des Plaines, 2001
  • L'ondoiement du désir, Éditions des Plaines, 2003
  • Le vertigo du tremble, Éditions des Plaines, 2005
  • La Métisse filante, Éditions L'Harmattan, 2008
  • Orpailleur de bisous, Éditions L'Interligne, 2010
  • Marchand d'intensité, Éditions L'Harmattan, 2012
  • Le maniement des larmes, Éditions des Plaines, 2013
  • De l'amuïssement des certitudes, Jacques André Éditeur, 2014.

 Essais[modifier | modifier le code]

  • De l'impuissance à l'autonomie. Évolution culturelle et enjeux identitaires des minorités canadiennes-françaises, Prise de Parole, 2017.
  • La quête du séducteur ou le messianisme diabolique, Primo Mobile éditeur, 2012.

 Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Litterarum virus, Primo Mobile éditeur, 2016

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • L’Autre en mémoire, sous la direction de Dominique Laporte, Presses de l’Université Laval, 2006.
  • La joie, anthologie établie par Danielle Shelton, Paris/Montréal, Temps des cerises/Adages, 2006.
  • Aria Acqua Terre Fuoco, anthologie établie par Gabriella Valera Gruber, Florence, Ibiskos Editrice Risolo, 2006.
  • Plaisir du texte, texte de plaisir : l'œuvre de J.R. Léveillé, sous la direction de Lise Gaboury-Diallo et al., Presses universitaires de Saint-Boniface, 2007.
  • Saint-Boniface 1908-2008 : reflets d’une ville, sous la direction de André Fauchon et Carol J. Harvey, Saint-Boniface, Presses universitaires de Saint-Boniface, 2008
  • Sillons : hommage à Gabrielle Roy, sous la direction de Lise Gaboury-Diallo, Éditions du Blé, 2009.
  • Transplanter le Canada : Semailles / Transplanting Canada: Seedlings, sous la direction de Marie Carrière et Jerry White, Edmonton, Canadian Literature Centre, 2009
  • Littératures francophones minoritaires (Canada, 1999-2010) : Entretiens et textes, sous la direction de Catherine Parayre, Vienne, Praesens Verlag, 2011.
  • Nous, la multitude, anthologie établie par Françoise Coulmin, Paris, Temps des cerises, 2011.
  • Contre l’innocence : Esthétique de l’engagement en littérature de jeunesse, sous la direction de Britta Benert et P. Clermont, Frankfurt am Main, Peter Lang Verlag, 2011
  • Paroles francophones de l'Ouest et du Nord canadiens, sous la direction de Carol Harvey, Presses universitaires de Saint-Boniface, 2012.
  • Étoiles et planètes, anthologie établie par André Desforges, Bordeaux, Les dossiers d'Aquitaine, 2012.
  • La francophonie de la Colombie-Britannique : mémoire et fiction, sous la direction de Guy Poirier et al., Ottawa, Éditions David, 2012.
  • Les institutions littéraires en question dans la franco-amérique, sous la direction de B. Doyon-Gosselin, D. Bélanger et C. Bérard, Presse de l'Université Laval, 2014.

Entretien[modifier | modifier le code]

Une entrevue avec Laurent Poliquin, entretien avec Nina Berkhout dans CV2, vol. 30, no 1, été 2007, p.58-62.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Prix d'auteur pour l'édition savante de la Fédération des sciences humaines pour De l'impuissance à l'autonomie
  • 2015 : Prix littéraire Rue-Deschambault pour De l’amuïssement des certitudes
  • 2015 : Prix Lansdowne de poésie pour De l’amuïssement des certitudes, finaliste
  • 2013 : Prix Lansdowne de poésie pour Marchand d’intensité, finaliste
  • 2012 : Prix Joan Kennett Award de la meilleure thèse, Université du Manitoba 
  • 2009-2012 : Bourse de doctorat Joseph-Armand Bombardier du CRSH
  • 2009 : Prix Aqua Books Lansdowne de poésie pour La Métisse filante, finaliste
  • 2008 : Prix Marcel-Richard, University of Manitoba
  • 2006 : Prix international de poésie Castello di Duino (Italie) pour La Métisse filante, finaliste
  • 2001 : Prix de l’Alliance française (Molsheim, France)
  • 2001 : Prix du Gouvernement français

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Liberté, July 18, 2002, page 7.
  2. http://la-liberte.mb.ca/premiere-pages/auteurs-a-lhonneur
  3. La Liberté, September 10, 2008, page 21.
  4. La Liberté, December 4, 2003, page 23.
  5. La Liberté, April 25, 2007, page 5.

Lien externe[modifier | modifier le code]