Laurent Gounelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laurent Gounelle
Image dans Infobox.
Laurent Gounelle au salon du livre de Paris en 2013.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genres artistiques
Site web
Distinction
Prix du roman d'entreprise (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Laurent Gounelle, né le , est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élevé dans une famille de scientifiques (son père est professeur et chercheur en physiologie), Laurent Gounelle reçoit une éducation plutôt stricte[1]. La lecture et l’observation du monde sont ses échappatoires[1].

À l’âge de 17 ans, il souhaite devenir psychiatre mais il en est dissuadé par le médecin de famille, qui lui soutient que ce métier n’a pas d’avenir[2]. Après son baccalauréat, il se tourne alors vers les sciences économiques, et sort diplômé de l'université Paris-Dauphine en 1988. Il effectue ensuite un troisième cycle à la Sorbonne.

Sa première expérience en entreprise est un choc[1],[2]. Il est chargé d’études financières dans une grande société[2] ; pendant les années qui vont suivre, il va chercher sa voie de poste en poste, traversant une vraie crise existentielle[2].

La découverte du développement personnel, puis de la psychologie et de la philosophie est pour lui une révélation. Il se forme aux États-Unis, mais aussi en Europe et en Asie[Où ?] aux côtés de penseurs et autres sages comme des shamans lors de ces voyages, qu’il qualifie « d’initiatiques ».

Les sciences humaines prennent une place grandissante dans la vie de Laurent Gounelle, et il décide de devenir consultant en relations humaines pour faire de sa passion[réf. nécessaire] son métier. Il l’exerce pendant 15 ans. Le cœur de son travail réside en l’amélioration des relations entre les personnes et la recherche de sens dans le monde du travail[1].

Laurent Gounelle écrit son premier roman en 2006, à la suite de la perte successive d’êtres chers et juste avant la naissance de son premier enfant. Il souhaite transmettre des idées fortes[évasif] sur la vie et la recherche du bonheur. Intitulé L'Homme qui voulait être heureux, son premier roman paraît en 2008 et devient rapidement un best-seller, no 1 des ventes en France, et publié dans 25 langues[3],[1],[4].

Son deuxième roman, Les dieux voyagent toujours incognito, est publié en 2010 et s’affirme comme un best-seller dans de nombreux pays, notamment d’Amérique du sud[réf. souhaitée][1]. Une adaptation cinématographique de ce roman est actuellement en cours. ,[1],[5].

Son troisième roman, Le Philosophe qui n'était pas sage paraît en 2012 dans une coédition Plon/Kero. Laurent Gounelle y dénonce sous forme de satire la société occidentale moderne. Comme les précédents, ce roman devient un best-seller en cours de traduction dans de nombreux pays[1],[6].

En 2019, Laurent Gounelle co-écrit avec l’historienne de l’art Camille Told le livre L’Art vous le rend bien. Dans cet ouvrage co-édité par les éditions Calmann-Lévy et la RMN (Réunion des Musées Nationaux), il aborde des thèmes universels qui lui sont chers (la beauté, la nature, la spiritualité...) à travers des tableaux et des sculptures d’artistes du monde entier. [7]

En 2021, paraît son roman, Intuitio aux éditions Calmann-Lévy. Laurent Gounelle construit son intrigue autour du Remote Viewing (la vision à distance), technique mise au point par l'ingénieur Harold E. Puthoff, fondateur et directeur de l’Institut des Sciences avancées d’Austin [8] et membre des associations American Men and Women of Science, Who's Who in Science and Engineering, and Who's Who in the World [9] . Elle fut utilisée par la CIA et finalement abandonnée en raison de la difficulté d'utilisation des résultats obtenus[10]. Dans le prologue, l'auteur détaille son expérience de vision à distance avec Alexis Champion, directeur de l'institut IRIS[11] spécialisé dans l'intuition, cette expérience est décrite dans une vidéo.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « Auteur : Laurent Gounelle, LaProcure.com », sur La Procure (consulté le ).
  2. a b c et d « L'homme qui voulait être heureux », sur www.psychologies.com, .
  3. « Laurent Gounelle, un nouveau Coelho dans le palmarès des ventes », sur www.lexpress.fr, .
  4. « Heureux qui, comme Gounelle... », sur lexpress.fr (consulté le ).
  5. « Les dieux voyagent toujours incognito | Laurent Gounelle », sur www.laurentgounelle.com (consulté le )
  6. « Le bonheur s'achète aussi (beaucoup) en librairie », sur telerama.fr (consulté le ).
  7. Gounelle, Laurent., L'art vous le rend bien (ISBN 978-2-7021-6749-6 et 2-7021-6749-7, OCLC 1130105277, lire en ligne)
  8. (en-US) « Principal Team », sur EarthTech (consulté le )
  9. « Dr. Hal E. Puthoff - The Parapsychological Association », sur www.parapsych.org (consulté le )
  10. “Remote Viewers”: Scientologists and Psychic Spies, 5 novembre 2014
  11. Institut IRIS
  12. « Prix Littéraire du Roman d'Entreprise », sur prix-litteraires.net (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :