Laurent Dauthuille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dauthuille.

Laurent Dauthuille
Laurent Dauthuille - Le tarzan de Buzenval
Laurent Dauthuille - Le tarzan de Buzenval
Fiche d’identité
Nom complet Laurent Dauthuille
Surnom Le Tarzan de Buzenval[1]
Nationalité Drapeau de la France France
Date de naissance
Lieu de naissance Viry-Noureuil (Aisne)
Date de décès (à 47 ans)
Lieu de décès Rueil-Malmaison
Taille 1,72 m (5 8)
Catégorie Poids moyens
Palmarès
  Professionnel
Combats 62
Victoires 45
Victoires par KO 24
Défaites 13
Matchs nuls 4
Dernière mise à jour : 7 février 2014

Laurent Dauthuille est un boxeur français né à Viry-Noureuil (Aisne) le et mort le à Rueil-Malmaison. Il a vécu de 1924 à 1952 avec Andrée Maximilienne Hoffmann dans sa maison au 34 boulevard Edmond Rostand à Rueil-Malmaison.

Carrière[modifier | modifier le code]

Arrivé à Montréal à la fin des années 1940, celui qu'on surnommait le Tarzan de Buzenval faillit devenir champion du monde des poids moyens le mais s'incline finalement contre la rafale de coups de poing de l'américain Jake LaMotta par K.O à 13 secondes de la fin au 15e et dernier round, alors qu'il menait aux points : 72-68, 74-66, 71-69. Ce combat fut élu combat de l'année par Ring Magazine[2].
Avant le match Jake LaMotta vient de défendre son premier titre mondial (acquis face au Français Marcel Cerdan sur blessure) à quatre reprises (toutefois il compte une défaite contre le Français Robert Villemain mais il n'avait pas voulu mettre son titre en jeu ; Surprise de l'année Ring Magazine en 1949). C'est en toute logique qu'une revanche contre Laurent Dauthuille est prévue car il avait perdu contre lui en février 1949 aux points en dix rounds, sa dernière défaite d'alors hormis celle contre Villemain.

Par la suite, il a combattu 15 fois mais jamais plus pour le titre mondial.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Il a été par la suite bon catcheur, où il a retrouvé sur le ring les boxeurs Jean Wanés (sa bête noire) et Robert Charron ; il combattait souvent l'été au pont de la Dhuys chez Raymond Chauveau à Dampmart. Laurent Dauthuille a également joué au cinéma dans Les pépées font la loi en 1955 et Les Clandestines en 1954.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source familiale : Franck, petit-fils de L.D.
  2. (en) Jake LaMotta vs. Laurent Dauthuille II (boxrec.com)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]