Laurent Chabin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laurent Chabin
Laurent Chabin (Salon du livre de Montréal 2015).jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Écrivain, auteur de littérature pour la jeunesseVoir et modifier les données sur Wikidata

Laurent Chabin est un écrivain québécois né en 1957.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le centre de la France, Laurent Chabin étudie le cinéma, l’arabe littéraire et le commerce international. Après avoir travaillé quelques années dans une société de métallurgie en France, il s'installe à Madrid où il prend en charge la filiale d’un groupe industriel pendant cinq ans. En 1994, il quitte l’Espagne pour aller vivre à Calgary. Abandonnant alors toute activité autre que l’écriture, il publie son premier ouvrage en 1996, au Québec[1]. Il vit actuellement à Montréal.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Continent noir, Les intouchables, Montréal, 1998
  • Caveau de famille, Éditions Point de fuite, Montréal, 2000
  • Misère de chien, Éditions Point de fuite, Montréal, 2000
  • L'âge d'or, Éditions Point de fuite, Montréal, 2001
  • L'âge de plomb, Éditions Point de fuite, Montréal, 2003
  • Écran total, Éditions Triptyque, Montréal, 2006
  • Corps perdu, Éditions Triptyque, Montréal, 2008
  • Les territoires du Nord-Ouest, Éditions Coups de tête, Montréal, 2007
  • Speranza, Éditions Coups de tête, Montréal, 2008
  • Luna Park, Éditions Coups de tête, Montréal, 2009
  • L'Affaire Trystero, Éditions Hurtubise, Montréal, 2009.
  • Park Extension, Édits Coups de tête, Montréal, 2010
  • Le prisonnier, Éditions Coups de tête, Montréal, 2011
  • Les Voix meurtrières, Éditions Hurtubise, 2012.
  • Le corps des femmes est un champ de bataille, Éditions Coups de tête, Montréal, 2012
  • Apportez-moi la tête de Lara Crevier, Libre expression, Montréal, 2014
  • Quand j'avais cinq ans je l'ai tué, Libre expression, Montréal, 2015
  • Embrasse ton amour sans lâcher ton couteau, Libre Expression, Montréal, 2016

ainsi qu'une soixantaine de romans pour la jeunesse, dont :

  • L'Assassin impossible (Éditions Hurtubise, 1997)
  • Sang d’encre (Éditions Hurtubise, 1998)
  • Piège à conviction (Éditions Hurtubise, 1998)
  • L’Araignée souriante (Éditions Hurtubise, 1998)
  • Zone d'ombre (Éditions Hurtubise, 1999)
  • Série grise (Éditions Hurtubise, 2000)
  • Partie double (Éditions Hurtubise, 2000)
  • La Valise du mort (Éditions Hurtubise, 2001)
  • Vengeances (Éditions Hurtubise, 2001)
  • L’Idole masquée (Éditions Hurtubise, 2001)
  • La Conspiration du siècle (Éditions Hurtubise, 2002)
  • L’Écrit qui tue (Éditions Hurtubise, 2002)
  • La Planète des chats (Éditions Hurtubise, 2002)
  • Secrets de famille (Éditions Hurtubise, 2003)
  • Silence, on tue! (Éditions Hurtubise, 2005)
  • Du sang sur le lac (Éditions Hurtubise, 2006)
  • Nuits d’angoisse (Éditions Hurtubise, 2007)
  • Vermillon (2007-2009, Éditions Michel Quintin)
  • La Louve de mer, tome 1 : À feu et à sang (Éditions Hurtubise, 2008)
  • La Louve de mer, tome 2 : La république des forbans (Éditions Hurtubise, 2009)
  • La Louve de mer, tome 3 : Les enfants de la Louve, (Éditions Hurtubise, 2010)
  • L'Insoumise (2012-2013, Éditions Michel Quintin)
  • Les Trois Lames (Éditions Hurtubise, 2011)
  • L’Énigme du canal (Éditions Hurtubise, 2012)
  • 15 ans ferme (Éditions Hurtubise, 2013)
  • La nuit sort les dents (Éditions Hurtubise, 2013)
  • La momie du Belvédère (Éditions Hurtubise, 2014)
  • Le canal de la peur (Éditions Hurtubise, 2015)
  • La maison du silence (Éditions Hurtubise, 2016)
  • L'Hôtel de la dernière heure (Éditions Hurtubise, 2017)
  • Chassé-Croisé (Éditions Hurtubise, 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois