Laurent Batsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Batsch.
Laurent Batsch
Date de naissance (62 ans)
Drapeau de la France Paris 13
Profession Président d'université
Professeur en Sciences de gestion
Président de l’Université Paris-Dauphine
Précédent Bernard de Montmorillon 2007-2016 Isabelle Huault Suivant

Laurent Batsch est un enseignant-chercheur français en sciences de gestion, qui a été président de l’Université Paris-Dauphine de mai 2007[1] à décembre 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurent Batsch est ancien élève de l’École normale supérieure de l’enseignement technique (devenue en 1985 l’« ENS Cachan »), a fait une thèse en sciences de gestion à l’Université Paris-Dauphine, est devenu maître de conférence à l’Université Paris-Dauphine en 1993, puis professeur à l’Université de Cergy-Pontoise en 1997, et il est depuis 1999 professeur agrégé à l’Université Paris-Dauphine. Il enseigne la finance d’entreprise. Il a créé le master 246 de management de l’immobilier et travaille sur les marchés de l’immobilier d’entreprise comme de l’immobilier résidentiel. "

Laurent Batsch a écrit La FEN au tournant, publié en 1987 aux éditions La Brèche[2] (les éditions de la LCR [3]), puis plusieurs ouvrages sur la financiarisation des stratégies des groupes. Il est membre de l’Association française de finance (AFFI), de la Société française des analystes financiers (SFAF) et de la Société française de management (SFM).

Il a été élu président de l’Université Paris-Dauphine le lundi 14 mai 2007. On peut trouver sur son site de campagne son programme pour l’Université Paris-Dauphine, qui contient l’augmentation des droits d’inscriptions.

Après s’être fortement engagé en soutien de la Loi relative aux libertés et responsabilités des universités[4],[5], Laurent Batsch a participé le 16 février 2009 à une réunion au cours de laquelle les enseignants-chercheurs membres du CA ont voté à l’unanimité une motion demandant le retrait du projet de réforme du statut des enseignants-chercheurs[6].

En 2011, il entre au club d'influence Le Siècle[7].

En janvier 2014, il publie aux PUF un livre sur l’Université Paris-Dauphine où il explique, dans ses entretiens avec le journaliste Denis Jeambar, les raisons du succès de son université, et revient sur l’évolution de l'enseignement supérieur en France et dans le monde et sur sa trajectoire particulière.

Décoration[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Capitalisme financier, éditions La Découverte, Repères, 128 p., 2002.
  • Temps et sciences de gestion, éditions Economica, 76 p., 2002.
  • Finance et stratégie, éditions Economica, 390 p., 1999.
  • Le Diagnostic financier, éditions Economica, Collection Gestion Poche, 112 p., 1re édition 1995 ; 2e édition revue 1997 ; 3e édition revue 2000.
  • La Croissance des groupes industriels, éditions Economica, Collection Recherche en Gestion, 197 p., 1993.
  • Paris-Dauphine, Quand l’Université fait école, éditions puf, 195 p., décembre 2013.

Références[modifier | modifier le code]