Laurent-Henri Cottineau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laurent-Henri Cottineau
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Laurent-Henri Cottineau, né le à Luçon et mort le à l'abbaye Saint-Michel de Farnborough, est un moine bénédictin français. Il est notamment connu pour son activité d'historien de l'Église, et en particulier pour son Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés, inachevé et publié de manière posthume trois ans après sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurent-Henri Cottineau naît le à Luçon, en Vendée. À vingt-cinq ans, en 1888, il est ordonné prêtre pour le diocèse de Luçon. Cependant, huit ans plus tard, en 1896, il est admis en tant que profès à l'abbaye de Solesmes. Deux années plus tard, il est envoyé au prieuré (érigé depuis en abbaye) Saint-Michel de Farnborough, en Angleterre. Il y reste jusqu'à sa mort le 3 mars 1936[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

L'abbé de Saint-Michel, le père Cabrol, encourage le père Cottineau à travailler sur l'histoire des abbayes européennes. À partir de 1906, celui-ci y consacre désormais l'essentiel de son temps, à l'exception d'un travail de révision sur la Vulgate de 1916 à 1929. Sa mort l'empêche de terminer son Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés. Les deux volumes de l'ouvrage sont publiés chez Protat Frères à Mâcon en 1939[2],[1],[3].

Ce travail est accueilli avec beaucoup d'admiration par les médiévistes et les historiens du monachisme, qui apprécient en particulier la caractère d'universalité de l'œuvre entreprise par le père Cottineau. En revanche, si l'étendue de la recherche est louée, la méthode alphabétique de classement est jugée obscure, ou en tout cas mis en œuvre de manière peu évidente[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nicole Lemaitre, « Cottineau Laurent Henri », CTHS, (consulté le ).
  2. Jeanne Vielliard, « Dom L.-H. COTTINEAU. Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés. Tome III préparé par Dom Grégoire PORAS. Mâcon, Protat, 1970 », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 129,‎ , p. 503-504 (ISSN 0373-6237, lire en ligne).
  3. « Cottineau Laurent Henri », IdRef, (consulté le ).
  4. Françoise Lehoux, « Dom L.-H. Cottineau, O. S. B. Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés. Fascicule I : Aachen — De Bedone — ,Mâcon, Protat, 1935. In-4°, col. 1-320 », Revue d'histoire de l'Église de France, vol. 22, no 95,‎ , p. 211-213 (ISSN 2109-9502, www.persee.fr/doc/rhef_0300-9505_1936_num_22_95_2768).


Liens externes[modifier | modifier le code]