Laurence Louppe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laurence Louppe
Description de l'image Defaut.svg.

Naissance
Lyon
Décès
Activité principale Historienne de la danse et critique
Activités annexes Écrivaine
Distinctions honorifiques Chevalier des Arts et Lettres (1999)

Laurence Louppe, née en 1938 et morte le , est une écrivaine, critique et historienne de la danse, spécialisée en esthétique de la danse et des arts visuels et artiste chorégraphique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurence Louppe a enseigné à l'université du Québec à Montréal, à P.A.R.T.S. de Bruxelles, et a conçu au Cefedem-Sud d'Aubagne une formation supérieure en culture chorégraphique. Elle a été nommée chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres le [1],[2].

Quelques publications et collaborations[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Gallotta, groupe Émile Dubois, en collaboration avec Jean-Louis Schefer et Claude-Henri Buffard, éditions Dis Voir, 1988 (ISBN 2906571067)
  • La Matière et la Forme, 1991.
  • Danses tracées : dessins et notation des chorégraphes, catalogue d'exposition, 1991.
  • Richard Deacon, Hervé Robbe, Noisiel, La Ferme du buisson ; Londres, British council, 1993.
  • Poétique de la danse contemporaine, coll. « La pensée du Mouvement », éditions Contredanse, Bruxelles, 1997 (ISBN 2-930146-02-8).
  • L'Histoire de la danse. Repères dans le cadre du diplôme d'État, 2000.
  • Poétique de la danse contemporaine, la suite, éditions Contredanse, Bruxelles, 2007 (ISBN 2-930146-27-3).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rosita Boisseau, « Laurence Louppe, critique et historienne de la danse », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Fabienne Arvers, « Laurence Louppe - Un art sans histoire », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]