Laurence Le Vert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laurence Le Vert
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Laurence Le Vert, née le (67 ans) à Neuilly-sur-Seine (Seine), est une magistrate française. Elle est juge d'instruction chargée des dossiers de terrorisme entre 1990 et sa retraite en 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle arrive au tribunal de grande instance de Paris en mars 1987, à la 14ème section du parquet, chargée des dossiers de terrorisme, puis devient juge d'instruction en 1990 sur les mêmes affaires, succédant à Gilles Boulouque[1],[2]. Pendant longtemps, il n’y a que quatre juges spécialisés : Laurence Le Vert, Jean-François Ricard, Gilbert Thiel et Jean-Louis Bruguière.

Elle est nommée première juge d'instruction au tribunal de grande instance de Paris, puis première vice-présidente chargée de l'instruction le [3].

Elle prend sa retraite le [4].

Elle est militante de l’Association professionnelle des magistrats[5].

Affaires[modifier | modifier le code]

Laurence Le Vert est ou était la juge chargée des « affaires » basques, bretonnes et corses[5], notamment l'assassinat de Claude Érignac en 1998.

Elle s’est occupée de l’instruction de certains des attentats de 1995 : celui du 17 août, des 3 et 4 septembre.

En septembre 2007, c'est elle qui a ordonné l'arrestation et/ou l'incarcération de plusieurs militants du monde associatif abertzale (patriote) du Pays basque Nord, officiellement pour être en relation avec l'« affaire Ducasse » (le complexe hôtelier du chef Alain Ducasse avait été la cible d'attentats à Bidarrai).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]