Laurence Garcia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laurence Garcia
Naissance (50 ans)
Orléans (Loiret, France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste
Médias actuels
Pays Drapeau de la France France
Média Presse écrite, radio et télévision
Fonction principale Animatrice de la matinale été week-end sur Sud Radio
Historique
Presse écrite Les Dossiers du Canard Enchainé
Muze
La République du Centre
Radio Radio France Orléans
Radio France internationale
France Inter
France Culture
Sud Radio
Télévision France 3

Laurence Garcia, née à Orléans le [1], est journaliste et productrice de radio et de télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Elle réalise des études d’histoire contemporaine (DEA féminisme et médias).

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière, elle collabore aux dossiers du Canard Enchaîné, Muze, La République du Centre, La Chronique d'Amnesty International et à Causette.

Radio[modifier | modifier le code]

Laurence Garcia découvre le micro durant l’explosion des radios libres (Radio Intensité à Châteaudun) et le métier de productrice à Radio France Orléans. Elle entre à RFI (Radio France internationale) en 1992. Durant dix ans, elle y anime un magazine d'histoire contemporaine Le magazine du siècle, une émission de reportages citoyens Scènes de rue et une quotidienne sur l’actualité des droits des femmes dans le monde.

Durant l'été 2002, Laurence Garcia rejoint France Inter. Elle produit On s’est déjà vu quelque part; cache/cash; Utopic à brac; Pénélope.com; 68, 69, et cætera; Un homme, une femme, un café et l’addition. Elle devient joker de Rebecca Manzoni pour Eclectik, puis co-productrice avec José Artur de l’émission d’humeur Inoxydable en 2006, et chroniqueuse pour Esprit critique et La tête au carré.

De 2008 à 2013, elle anime les petits matins du week-end de France Inter Entre chien et loup[2].

Durant la saison 2013-2014, elle présente la chronique Le premier jour de ma vie où j'ai voté". Une interview d'une personnalité intellectuelle ou culturelle sur son premier vote de jeunesse[3].

La même saison, elle présente la chronique T pas du genre, des histoires intimes au féminin, masculin et plus, si affinités dans l'émission Service Public[4].

Elle collabore à l'émission A Voix nue sur France Culture (émission avec Guy Bedos en )[5].

Entre 2014 et 2018, elle produit et anime Dans tes rêves, le dimanche soir à 23 h, l'émission des rêves et des utopies de France Inter[6].

Depuis l'été 2019, elle anime les matinales week-end de Sud Radio[7]

Télévision[modifier | modifier le code]

Elle est journaliste de documentaires politiques sur France 2 pour Image et Compagnie de Serge Moati. En 2008/2010, elle signe la revue de presse des magazines d’actualité de France 3, Comme un vendredi et 7 à voir, présentés par Samuel Étienne. En 2018, elle est journaliste pour l'émission "Je t'aime, etc" sur France 2, présentée par Daphné Bürki (Martange Production).

Autres activités[modifier | modifier le code]

Laurence Garcia est l’auteure de l'essai L'Isoloir des illusions (Éditions Michalon, 2014), du roman Je te vengerai Maria Schneider (Éditions Michalon, 2013), des essais historiques Cabu 68 (Actes Sud, 2008) et La Retirada (Actes Sud, 2009, Prix Vendémiaire). Elle est commissaire au Répertoire sonore de la SCAM et formatrice radio à l'INA.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Garcia, Laurence (1972-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 30423-frfre (consulté le )
  2. La rédaction, « La Dunoise, qui anime le 5/7 le week-end sur France Inter, vient de publier son premier roman », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le ).
  3. « François Bégaudeau a voté ! », sur franceinter.fr, (consulté le ).
  4. « 'T pas du genre' de Laurence Garcia : « Exposition sur le nu masculin au musée d’Orsay à Paris » », sur franceinter.fr, (consulté le ).
  5. * http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-guy-bedos-15-2014-04-28
  6. « Dans tes rêves par Laurence Garcia - France Inter », sur France Inter (consulté le ).
  7. « Le Grand Matin - Samedi - Sud Radio », sur Sud Radio (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]