Laurence Fischer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Laurence Fischer
Image illustrative de l’article Laurence Fischer
Laurence Fischer et un journaliste
Contexte général
Sport Karaté
Période active 1995 - 2006
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (46 ans)
Lieu de naissance L'Union (Haute-Garonne) Drapeau : France
Taille 174 cm
Poids de forme combattante Catégorie +60 kg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde 3 1 4
Championnats d'Europe 7 1 1
Championnats de France 11 0 2

Laurence Fischer née le à L'Union (Haute-Garonne) est une karatéka française spécialisée en combat (kumité) dans la catégorie des +60 kg. Elle a remporté trois championnats du monde de karaté : deux en individuel et un par équipe.

Elle est diplômée de l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC).

Elle est fortement engagée pour l'éducation par le sport et entretient une passion pour le théâtre.

Elle est désormais ambassadrice des sports

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurence commence le karaté à l’âge de 12 ans, encouragée par son père[1].

Sa carrière internationale s’étend de 1995 à 2006. Elle décroche son premier titre mondial en 1998, puis son premier titre européen en 1999.

Parallèlement à sa carrière de sportive de haut-niveau, elle intègre le service des sports de la Ville de Marseille en 1998

En 2003, après avoir remporté deux titres mondiaux et quatre titres européens en individuel, elle réussit le concours d’entrée de l’ESSEC. Elle rejoint la région parisienne pour suivre une formation de trois ans. Elle sort diplômée Grande École « master of science in management »  ainsi que de la chaire internationale de marketing sportif.

En 2006, dernière année de son cursus et de sa carrière internationale, elle remporte toutes les compétitions majeures : Open de Paris, championnats de France, championnats d’Europe et championnats du monde

Elle est deux ans manager au siège France de l’équipementier Nike. 

Elle fait ensuite le choix de revenir à sa première passion, le théâtre, en suivant un an de formation au Studio Pygmalion, puis quatre ans au Cours d’art dramatique de Jean-Laurent Cochet.

Engagements[modifier | modifier le code]

En 2003, Laurence Fischer s’engage aux côtés de Play International (anciennement Sport sans frontières) et participe à ses premières missions humanitaires, en France et dans le monde. Elle passe notamment un mois à Kaboul en , avec la première équipe féminine nationale de karaté.

Depuis 2014, elle collabore avec la fondation Panzi, en République démocratique du Congo, auprès des femmes victimes de viols de guerre, leur permettant de pratiquer le karaté de manière pérenne.

Elle est également membre du conseil d’administration de l’association Premiers de Cordée.

En , elle fonde Fight for Dignity et instaure un programme sportif et social spécifiquement adapté aux femmes victimes de violences. L'objectif est de dupliquer le modèle actuel de collaboration avec la Maison Dorcas de la fondation Panzi.

Laurence fait partie du club des Champions de la Paix de Peace and Sport, engagés personnellement en faveur du mouvement de la paix par le sport. Laurence a participé le à la « Journée du football amical » organisée par Peace and Sport dans le village bicommunal de Pyla, à Chypre. La sportive a animé des ateliers Sport Simple de football et de karaté pour les enfants avec pour objectif de rassembler les communautés chypriote turque et chypriote grecque autour de la pratique du sport.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

6e dan de karaté 

Membre du jury du prix Jules Rimet

Participe à Fort Boyard en 2004

Consultante télé : Sport+ de 2005 à 2012, Kombat Sport, L’Equipe 21 pour l’Open de Paris en

Reportage en 2017 sur Arte sur son engagement auprès de la fondation Panzi.

Décoration[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur[7]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]