Laurence Devillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Laurence Devillers, née le à Châtillon-sur-Seine, est professeure en informatique appliquée aux sciences sociales, en poste à l'Université Paris-Sorbonne 4 depuis 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeure à l’université Paris-Sorbonne et chercheuse au Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur (Limsi) du CNRS[1], Laurence Devillers dirige l’équipe de recherche Dimensions affectives et sociales dans les interactions parlées[2]. Ses domaines de recherche portent principalement sur l’interaction homme-machine, la détection des émotions, le dialogue oral et la robotique affective et interactive[3],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle a contribué à plusieurs projets nationaux (ANR Tecsan Armen, FUI Romeo, BPI Romeo2[5]) et européens (Rex Humaine, Chist-era Joker[6]) dédiés aux « interactions affectives et sociales humain-robot »[7]. Elle est membre de la CERNA (Commission de réflexion sur l’éthique de la recherche en sciences et technologies du numérique) de l’alliance Allistene. Elle a participé à la rédaction du rapport sur l’éthique du chercheur en robotique [8] et a dirigé celui sur l’éthique en apprentissage machine [9],[10]. Elle a participé au bureau de l’IDEX Paris-Saclay LIDEX ISN, Institut de la Société Numérique (Université Paris-Saclay) où Elle a animé le pôle sur la co-évolution humain-machine dans le cadre de l’Institut de la société numérique. Elle est maintenant membre Chargée de mission à l'institut de convergence pluridisciplinaire DATAIA de Paris-Saclay [11] (intelligence artificielle et sciences des données) depuis 2017. Elle dirige un projet de l’institut DATAIA sur l'éthique de la robotique sociale : Bad nudge Bad robot avec des chercheurs en économie comportementale et des juristes [12].

Elle participe au déploiement de la plateforme nationale TransAlgo (Transparence et explicabilité des algorithmes) (2017). Elle est également membre fondateur du HUB IA (éco-système privé-public) sur l’éthique appliquée (depuis 2017).

Elle est membre de l’ISCA et ISCA Distinguished Lecturers for 2017-2018 [13].

Elle est membre IEEE, impliquée dans « the IEEE Global Initiative for Ethical Considerations in the Design of Autonomous Systems » (depuis2016), chairman depuis 2018 : working group  P7008: Standard for Ethically Driven Nudging for Robotic, Intelligent and Autonomous Systems [14].

Publications[modifier | modifier le code]

Laurence Devillers a publié :

  • un ouvrage : L. Devillers (2017) Des *robots et des hommes : mythes, fantasmes et réalité, Paris : Plon - (ISBN 978-2-259-25227-0)[15],[16] ;
  • une HDR (2006) Les émotions dans les interactions Homme-Machine : perception, détection et génération, Habilitation à diriger des recherches en informatique de l’Université Paris XI, Orsay, décembre 2006[17] ;
  • une thèse (1992) Reconnaissance de parole continue avec un système hybride neuronal et Markovien, Thèse de Docteur en Sciences, Spécialité Informatique, Orsay, novembre 1992[17].

Elle a également publié plus de 150 articles dans des revues internationales et nationales avec comité de lecture et des chapitres dans des ouvrages collectifs[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Laurence Devillers », sur CNRS Le journal (consulté le 26 janvier 2019)
  2. « Affective and social dimensions of spoken interactions », sur www.limsi.fr (consulté le 26 janvier 2019)
  3. « TLP members », sur perso.limsi.fr (consulté le 26 janvier 2019)
  4. Zoé Varier, « 25 novembre 2013, Laurence Devillers met pour la première fois des personnes âgées dépendantes face à un robot », France Inter,‎ (lire en ligne)
  5. « Partenaires », sur Projet ROMEO, (consulté le 26 janvier 2019)
  6. « JOKER | CHIST-ERA », sur www.chistera.eu (consulté le 26 janvier 2019)
  7. « Rire avec les robots pour mieux vivre avec », sur CNRS Le journal (consulté le 26 janvier 2019)
  8. « Avis robotique et éthique CERNA »
  9. « Ethique de la recherche en apprentissage machine CERNA », sur http://cerna-ethics-allistene.org
  10. (en) « Research Ethics in Machine Learning », sur cerna-ethics-allistene.org
  11. « DATAIA », sur DataIa (consulté le 26 janvier 2019)
  12. « Projet Bad Nudge - Bad Robot ? : Nudge et Éthique dans l’interaction verbale homme-machine », sur DataIa (consulté le 26 janvier 2019)
  13. (en) « ISCA Distinguished Lecturers », sur www.isca-speech.org
  14. « IEEE P7008 Working Group », sur sites.ieee.org (consulté le 26 janvier 2019)
  15. Morgane Tual, « La diversité humaine est un enjeu central pour le développement de l’intelligence artificielle », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  16. Céline Henne, « Intelligence artificielle : réflexions sur ses vrais dangers », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  17. a et b Marcel Desvergne, « L'intelligence humaine, c'est encore mieux que l'intelligence artificielle ! », Educavox,‎ (lire en ligne)
  18. « laurence devillers - Citations Google Scholar », sur scholar.google.fr (consulté le 26 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]