Laurence Attali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laurence Attali
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Laurence Attali née en 1954 à Paris, est une cinéaste française qui a acquis la nationalité sénégalaise en 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

Laurence Attali commence une double formation en philosophie et en histoire du cinéma à l'université Sorbonne-Nouvelle ainsi qu'une formation en théâtre à l’université Paris-VIII[1],[2].

Elle travaille en 1993 à l'Institut national de l'audiovisuel (INA). Appelée au Sénégal pour la production d'un feuilleton, elle se prend de passion pour le pays, y fonde une société de production cinématographique, et acquiert la nationalité sénégalaise en [1].

Elle « reste marquée au fer rouge par sa première expérience de cinéaste en terre sénégalaise.[…] A 52 ans, cette ancienne militante de gauche issue d’une famille juive pratiquante a atteint le point où l’on vit mieux ses croyances. ‘Je crois que ce qui me reste de ma culture hébraïque, c’est l’…animisme’, avance-t-elle. Ses œuvres gardent la trace de rituels païens qu’elle est étonnée de retrouver dans toutes les cultures. ‘Quand je partais en voyage, ma mère versait de l’eau sur le pas de la porte pour que je revienne sauve’, cite-t-elle en exemple. Elle pose sur l’Afrique un regard à la fois syncrétique, familier et décalé. »[3].

En 2012, elle est invitée au festival Étonnants Voyageurs de littérature et de cinéma[4].

En , son film Tabaski remporte le prix du public au Festival international du film de Rotterdam[5] après avoir reçu le grand prix du jury au Festival Dakar Court en 2019[6],[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1992 : La Petite Minute de bonheur
  • 1993 : Mourtala Diop voyageur de l’art
  • 1994 : Sénégalais Sénégalaise
  • 1995 : Regarde Amet
  • 1997 : Petit Pays
  • 1999 : Moustapha Dimé, film consacré au sculpteur Moustapha Dimé
  • La Trilogie des Amours (collection privée du Museum of Modern Art (MoMA)) :
  1. 1999 : Même le vent...
  2. 2000 : Baobab
  3. 2003 : Le Déchaussé
  • 2007 : Le Temps d’un film
  • De 2003 à 2017, elle accompagne tous les films d'Ousmane William MBAYE, notamment en tant que chef monteuse et productrice : Xalima La Plume, Fer et Verre, Mere-bi la Mère, President Dia, Kemtiyu Cheikh Anta.
  • 2019 : Tabaski , un film mêlant fiction, art et histoire politique, inspirée de l'œuvre du peintre Iba Ndiaye, " La ronde de Tabaski, à qui le tour ?".

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]