Laurenan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laurenan
Laurenan
L'église Saint-Ronan.
Blason de Laurenan
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Saint-Brieuc
Intercommunalité Communauté de communes Loudéac Communauté - Bretagne Centre
Maire
Mandat
Pascal Rouxel
2020-2026
Code postal 22230
Code commune 22122
Démographie
Gentilé Laurenanais, Laurenanaise
Population
municipale
736 hab. (2017 en augmentation de 1,52 % par rapport à 2012)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 12′ 00″ nord, 2° 32′ 03″ ouest
Altitude Min. 120 m
Max. 295 m
Superficie 30,9 km2
Élections
Départementales Canton de Broons
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
Voir sur la carte administrative de Bretagne
City locator 14.svg
Laurenan
Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor
Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Laurenan
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Laurenan
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Laurenan

Laurenan [loʁnɑ̃] est une commune française située dans le département des Côtes-d'Armor, en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Laurenan est située à 20 kilomètres de Loudéac et est accessible par la Route nationale 164 en cours d'aménagement en voie express dans le secteur de Plémet et Merdrignac .

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Laurunan vers 1330[1], Parrochia de Lanregnan en 1403[2], Lanrenan en 1405, Laureguan et Lauregnan en 1516[1].

Le nom de la commune est Laor'nan en gallo et Lanronan en breton. Son nom vient du breton lann (monastère) et de saint Ronan. « Le monastère de Ronan »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé : au premier et au quatrième de gueules aux trois écussons d'hermine (qui est Coëtlogon), au deuxième de sable aux sept macles accolées d'argent ordonnées 3, 3 et 1, au troisième d'argent aux trois merlettes de sable.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1981 ? Eugène Caillibotte    
novembre 2008 juillet 2020 Valérie Poilâne-Tabart ECO
(Divers Écologistes)
Agricultrice
juillet 2020 En cours Pascal Rouxel[4]   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9509999269741 1501 1341 1461 3441 325
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 3541 3621 3961 4031 4571 4691 5411 6261 621
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 6531 6941 7201 6011 5031 4611 4471 2671 139
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 092976869822791733718716725
2017 - - - - - - - -
736--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Ronan.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Le à 15 heures 30 (heure française), un mirage 2000N de l'escadron de Chasse 2/4 La Fayette basé à Luxeuil-les-Bains (base aérienne 116 dans la Haute-Saône) s'écrase dans un champ de la commune de Laurenan sans faire de victime. Après avoir détecté un problème technique, le pilote et son navigateur se seraient éjectés de l'appareil au-dessus d'une zone inhabitée. Bien que la mission principale de l'escadron « La Fayette » soit la frappe nucléraire stratégique, l'appareil n'était selon les dires de l'armée, pas armé[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Office Public de la Langue Bretonne, « Kerofis »
  2. infobretagne.com, « Étymologie et Histoire de Laurenan »
  3. Hervé Abalain, Noms de lieux bretons, Editions Jean-paul Gisserot, coll. « Universels Gisserot / 22 », , 126 p. (ISBN 978-2-87747-482-5, OCLC 2877474828, lire en ligne), p. 37 et 38
  4. « Municipales à Laurenan. Pascal Rouxel succède à Valérie Poilâne », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  7. Voir le communiqué sur le site de l'armée de l'air

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :