Lauren Groff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lauren Groff
Description de cette image, également commentée ci-après
Lauren Groff en 2007
Naissance (41 ans)
Cooperstown, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Œuvres principales

  • Les Furies

Lauren Groff, née le à Cooperstown dans l'État de New York, est une écrivaine américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle passe son enfance et son adolescence dans sa ville natale. Pour ses études supérieures, elle s'installe au Massachusetts et obtient un premier diplôme du Amherst College. Elle s'inscrit ensuite à l'université du Wisconsin à Madison où elle termine un Master of Fine Arts spécialisé en fiction.

Son premier roman, intitulé Les Monstres de Templeton (The Monsters of Templeton), paraît en 2008 et s'inscrit sur la New York Times Best Seller list. Lauren Groff y évoque l'écrivain James Fenimore Cooper et la ville de Templeton, ancien nom de Cooperstown.

Elle fait également paraître de nombreuses nouvelles dans divers magazines, dont The New Yorker et The Atlantic Monthly.

Pour son roman Les Furies (Fates and Furies), paru en 2015, Lauren Groff reçoit un courrier officiel de Barack Obama estimant qu'il s'agit de « l'un des livres plus intéressants qu'il ait lu cette année » (2015)[1].

Son recueil de nouvelles Floride, sorti en 2018, est sélectionné pour le National Book Award[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Lauren Groff: la double face du bonheur conjugal », sur http://www.lexpress.fr,
  2. « Les sélections des National Book Awards 2018 », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 19 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]