Laurel et Hardy à l'âge de pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Laurel et Hardy à l'âge de pierre (Flying elephants) est un film muet de deux bobines[1] de 1928. Stan Laurel et Oliver Hardy y jouent des hommes des cavernes avant qu'ils ne deviennent le célèbre duo Laurel et Hardy. Le titre original se rapporte à trois pachydermes animés que l'on voit passer dans une scène.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film se passe à l’âge de pierre : le Roi des Cavernes proclame que tous les mâles entre 13 et 99 ans doivent se trouver une compagne ou se préparer à être bannis. Hardy se met à chercher une femme et dans la scène, il est dit « N’importe qui fera l’affaire » mais il reçoit constamment sur la tête des coups donnés par les « maris » agacés. Hardy finit par trouver une fille disponible mais ne se rend pas compte que Laurel, dont il est devenu l’ami, a aussi l’intention de l’épouser.

Comme tous deux convoitent la même fille, ils finissent pas rivaliser à plusieurs reprises pour gagner son affection. Au bout du compte, Laurel emmène Hardy au sommet d’une montagne dans l’intention de se débarrasser de lui. Son plan échoue, mais c’est à la fin une chèvre furieuse qui précipite Hardy au bas de la falaise, ce qui permet à Laurel d'avoir la fille pour lui[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Laurel et Hardy à l'âge de pierre
  • Titre original : Flying Elephants
  • Réalisation : Frank Butler
  • Scénario : Hal Roach
  • Production : Hal Roach Studios
  • Format : Noir et blanc - Muet - 1.33 : 1 - 35 mm
  • Pays : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Lieu du tournage : Moapa, Nevada[3]
  • Genre : Comédie
  • Durée : 17 min
  • Date de sortie : 28 janvier 1928

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Leguèbe, Cinéguide 2001, Omnibus, 2000
  2. William K. Everson, The Complete Films of Laurel and Hardy, Citadel, (ISBN 978-0806501468, lire en ligne), p. 47
  3. selon IMDB et silentera