Laura Vandervoort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vandervoort.
Ne doit pas être confondu avec Alexandra Vandernoot.
Laura Vandervoort
Description de cette image, également commentée ci-après

Laura Vandervoort en mai 2016.

Nom de naissance Laura Diane Vandervoort
Naissance (33 ans)
Toronto, Ontario (Canada)
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Profession Actrice
Séries notables Ma vie de star
Smallville
V
Bitten
Site internet lauravandervoort.com

Laura Vandervoort est une actrice canadienne née le à Toronto, en Ontario, au Canada.

Elle débute dans la série télévisée Ma vie de star (2004-2008), un teen drama musical canadien, puis, elle est révélée, au grand public, dans le rôle de Kara Zor-El / Supergirl dans la série fantastique Smallville.

Elle joue ensuite une extraterrestre nommée Lisa dans la série de science fiction V (2009-2011) et incarne l'héroïne Elena Michaels (en) dans la série fantastique Bitten (2014-2016).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Laura Vandervoort est née et a grandi à Toronto, en Ontario, au Canada[1]. Elle est la fille d'un père néerlandais et d'une mère canadienne.

Elle décide de devenir actrice à l'âge de sept ans lors de la sortie du film My Girl[1]. « C'était la première fois que j'avais vu un film à cette époque qui avait tellement de profondeur et d'émotion. Cela m'a affecté. La première fois que j'ai pleuré pendant un film. Cela m'a donné envie d'explorer ce monde », déclare Vandervoort[Note 1],[1].

Malgré sa timidité, elle débute sa carrière à l'âge de treize ans en travaillant en coulisses sur des séries télévisées canadiennes puis sur des publicités[1]. Durant son adolescence, elle est impliquée dans plusieurs sports tels le football, le karaté et le basketball[2]. Après des cours d'acteur, Vandervoort obtient ses premiers rôles avec des dialogues dans les séries Chair de poule et Fais-moi peur ![1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts remarqués[modifier | modifier le code]

Vandervoort et la distribution de la série télévisée Ma vie de star.

Elle commence sa carrière, par plusieurs apparitions en tant qu'invitée dans des séries comme Mutant X, Doc ou Sue Thomas, l'œil du FBI, ou un rôle dans le téléfilm familial Chasseurs de vampire, qui lui vaut une citation pour le Young Artist Awards de la meilleure interprétation par une jeune actrice dans un téléfilm comique[3].

En 2004, l'actrice obtient l'un des rôles principaux de Ma vie de star[4]. Elle est alors âgée de dix-neuf ans et étudie la psychologie et l'anglais à l'Université York[5],[6] où elle en sort diplômée[7]. Ma vie de star est une série sentimentale, du genre teen drama, qui suit le quotidien de jeunes évoluant dans le milieu de la musique, durant quatre saisons, jusqu'en 2008.

Parallèlement au tournage de cette série, elle joue un second rôle dans le téléfilm du réseau Lifetime, Histoire trouble (2006) avec Jennifer Beals. L'année suivante, elle fait ses débuts au cinéma, dans le thriller porté par Joseph Gordon-Levitt, Jeff Daniels, Matthew Goode et Isla Fisher, The Lookout, qui malgré une bonne réception critique[8] rencontre un échec au box office[9].

Révélation télévisuelle[modifier | modifier le code]

L'actrice photographiée en 2008.

En juillet 2007, Laura Vandervoort est annoncée dans le rôle de Kara Zor-El / Supergirl, la cousine de Superman, dans la septième saison de la série Smallville[10],[11]. Ce rôle lui permet d'être révélée à un plus large public[12] et également d'explorer sa peur des caméras, malgré l'intimidation qu'elle ressent à travailler avec Tom Welling, l'interprète du rôle principal[1].

Tandis que l'actrice espérait être de retour pour une autre saison, sa présence fut réduite, malgré l'envie des producteurs, car l'histoire devait restée centrée sur Clark Kent[13]. Elle reprendra tout de même son rôle, le temps d'un épisode, dans la huitième saison[13] et durant deux épisodes de la dixième et ultime saison de la série[14].

En 2009, Vandervoort obtient le premier rôle féminin du film directement sorti en vidéo, Bleu d'enfer 2 : Le Récif[13]. Elle participe ensuite à un film indépendant intitulé The Jazzman[13]et incarne le premier rôle féminin du film d'action Damage aux côtés de Stone Cold Steve Austin et Walton Goggins.

En mars 2009, elle est annoncée dans le rôle de Lisa, une jeune et jolie extraterrestre, dans la série de science-fiction V, un remake de la franchise du même nom[15]. Malgré un certain intérêt de la part des critiques ainsi que quelques citations lors de cérémonies de remises de prix[16], la série est annulée, en mai 2011, après deux saisons, faute d'audiences[17].

Films indépendants et téléfilms[modifier | modifier le code]

Lors du Comic-Con de San Diego, en 2010.

En 2011, Laura Vandervoort prête sa voix au personnage de Mary Jane Watson pour le jeu vidéo d'action Spider-Man : Aux frontières du temps[18]. Cette même année, elle partage la vedette du thriller Haute Tension aux côtés de Kevin Zegers et Ray Liotta et joue le rôle principal du téléfilm de noël, Sous le charme du Père Noël avec Nick Zano.

En 2012, elle poursuit à la télévision, en intervenant dans un épisode de FBI : Duo très spécial, puis en étant la vedette de deux téléfilms. D'abord, le thriller Ma vie au bout du fil qui l'oppose à Shawn Roberts, puis elle renoue avec l'unitaire centré sur le thème de Noël en occupant le rôle principal d’A la recherche de madame Noël. Au cinéma, elle se contente de petits rôles comme dans la comédie romantique d'action mal reçue[19], Target, portée par le trio Reese Witherspoon, Chris Pine et Tom Hardy et le potache Ted, qui rencontre, a l’inverse, un franc succès[20].

Entre 2013 et 2014, l'actrice continue d'alterner petit et grand écran. Elle joue les guest star le temps d'un épisode des Experts : Manhattan, puis elle joue dans les comédies indépendantes Cubicle Warriors et Le choix du coeur. Elle prête également sa voix à un personnage de la série d'animation Captain Canuck.

Retour télévisuel remarqué[modifier | modifier le code]

Sur un tapis rouge, en 2015.

Elle revient au premier plan, en devenant l'héroïne de la série fantastique Bitten, basée sur la série de romans Les Femmes de l'Autremonde (Women of the Otherworld) de Kelley Armstrong. Ce show qui mélange romance et action, suit Elena Michaels, l’unique femelle loup-garou au monde[21]. En 2016, en dépit de critiques plutôt positives[22] ainsi qu'une citation pour l'actrice au Golden Maple Awards de la meilleure actrice dans une série télévisée[23], la série est finalement annulée à l'issue de la troisième saison[24].

L'actrice rebondit rapidement et renoue avec le genre qui a fait sa popularité, en étant invitée à rejoindre la série fantastique Supergirl. Elle incarne, pour trois épisodes, le personnage d'Indigo, un superordinateur humanoïde présent dans les BD[25].

En 2017, Laura Vandervoort revient au cinéma en décrochant l'un des rôles principaux de l’attendu 8e film de la série de films d'horreur Saw, Jigsaw.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Quelques semaines après sa naissance, Laura Vandervoort contracte la méningite durant plusieurs mois mais parvient à battre la maladie[26]. À l'âge de dix-huit ans, où elle pratique les arts martiaux, l'actrice obtient sa ceinture noire de deuxième degré[26].

Elle a une sœur nommée Sarah[27],[28] et est proche de l'acteur canadien Gordon Pinsent qu'elle considère comme un mentor[5].

Depuis sa première apparition en tant que Kara Zor-El / Supergirl dans la série Smallville, Vandervoort participe à plusieurs conventions de fans[27]. Elle défini celles-ci comme « toutes aussi importantes pour moi que pour les fans »[Note 2],[27].

Philanthropie[modifier | modifier le code]

En octobre 2011, l'actrice pose pour l'association de défense des animaux PETA dans le cadre de la campagne nommée « Exotic Skins »[29]. Cette dernière vise à sauver les reptiles contre l'industrie de la mode, où Vandervoort ressemble à un reptile grâce à de la peinture corporelle[29].

Elle pose de nouveau en avril 2014, pour la même association, afin de protester contre la conservation des mammifères marins en captivité[30]. Vandervoort participe à cette nouvelle campagne à la suite du visionnage du film documentaire Blackfish sorti en 2013[30]. Elle y est représentée flottant dans un petit réservoir d'eau à côté d'une affiche « Welcome to SeaWorld »[30].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Unspeakable de Milena Govich : Kelsi Deguire -également productrice associée-

Télévision[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Barbara Beretta et Noémie Orphelin sont les voix françaises les plus régulières de Laura Vandervoort[37].

En France
et aussi
Au Québec

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « It was the first time I had seen a movie at that age that had so much depth and emotion. It affected me. First time I ever cried during a movie. It made me want to explore that world. »
  2. (en) « Just as important to me as they are to the fans. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Laura Vandervoort – The Bees Knees », sur This Needs to Stop, (consulté le 16 juillet 2017).
  2. (en) « Laura Vandervoort – The Bees Knees », sur thisneedstostop.com,
  3. (en) « Chasseurs de vampire (2000 TV Movie) Awards », sur IMDb
  4. (en) Ed Gross, « Laura Vandervoort: From Supergirl To Bitten And Back Again », sur Empire, (consulté le 18 juillet 2017).
  5. a et b (en) Ilana Rapp, « In Bloom: Laura Vandervoort Talks , Breakout Role On Bitten and More! », sur Icon vs. Icon, (consulté le 19 juillet 2017).
  6. (en) Ryan Anthony, « A first look at Smallville new Supergirl », sur Comic Book Movie, (consulté le 19 juillet 2017).
  7. (en) Jessica Padykula, « Laura Vandervoort on her last season of Bitten and her latest role as a supervillain », sur Post City Magazines (en), (consulté le 19 juillet 2017).
  8. (en) « The Lookout (2007) Critic Reviews », sur IMDb
  9. (en) « The Lookout », sur Box Office Mojo
  10. (en) Cynthia Wang, « Supergirl Lands in Smallville », sur People, (consulté le 18 août 2017).
  11. (en) Eric Goldman, « Smallville's Supergirl is Found », sur IGN, (consulté le 18 août 2017).
  12. Marine Madelmond, « Bleu d'enfer 2, TF1 : qui est la sublime actrice Laura Vandervoort ? », sur telestar.fr,
  13. a, b, c et d (en) Matt Mitovich, « Smallville's Supergirl Returns! (But She's Feeling Not-So-Super) », sur TV Guide, (consulté le 18 août 2017).
  14. (en) Natalie Abrams, « Supergirl Laura Vandervoort Returns to Smallville », sur TV Guide, (consulté le 18 août 2017).
  15. (en) Henry Jenkins, « Smallvilles Supergirl Flies Again in V », sur BuddyTV (en), (consulté le 1er septembre 2017).
  16. (en) « V (2009–2011) Awards », sur IMDb
  17. (en) Nellie Andreeva, « Update: Brothers & Sisters Canceled, As Is V », sur Deadline.com, (consulté le 10 septembre 2017).
  18. (en) Rick Marshall, « Spider-Man: Edge of Time preview puts spotlight on Supergirl, er, Mary Jane », sur Digital Trends (en), (consulté le 4 mai 2017).
  19. (en) « Target (2012) Critic Reviews », sur IMDb
  20. (en) « Ted - Box Office », sur Box Office Mojo
  21. « Bitten : un premier trailer explosif », sur premiere.fr,
  22. Aline, « Bitten : une série qui montre les croc », sur critictoo.com,
  23. (en) « Laura Vandervoort Awards », sur IMDb
  24. Fabien, « Pas de saison 4 pour Bitten, les loups-garous canadiens n’ont plus qu’une saison devant eux », sur critictoo.com,
  25. Nicolas Bellet, « Supergirl engage l’ex-Supergirl de Smallville : Laura Vandervoort », sur premiere.fr,
  26. a et b (en) Michael Edwards, « Esquire Presents Me in My Place with Laura Vandervoort », sur Esquire, (consulté le 16 juillet 2017).
  27. a, b et c (en) Ilana Rapp, « Actress Laura Vandervoort Talks About Being Starstruck », sur HuffPost, (consulté le 18 juillet 2017).
  28. (en) « Laura Vandervoort Biography, Celebrity Facts and Awards », sur TV Guide (consulté le 18 juillet 2017).
  29. a et b (en) Tara Kelly, « Laura Vandervoort In PETA Ad, Actress Strips Down To Save Animals », sur HuffPost, (consulté le 1er septembre 2017).
  30. a, b et c (en) Chris Jancelewicz, « Laura Vandervoort Naked For PETA: Actress Goes Nude For Anti-SeaWorld Campaign », sur HuffPost, (consulté le 1er septembre 2017).
  31. (en) Dave McNary, « Laura Vandervoort, Hannah Anderson Join Saw: Legacy (Exclusive) », sur Variety, (consulté le 1er mai 2017).
  32. (en) Max Evry, « New Jigsaw Photo Shows the Saw Series Up to Its Old Tricks », sur ComingSoon.net, (consulté le 30 juillet 2017).
  33. (en) Matt Webb Mitovich, « Laura Vandervoort Cast as 'Firebrand' Attorney on Ice Diamond Biz Drama », sur TVLine (en), (consulté le 24 août 2017).
  34. (en) Barbara Witherow, « Alexz Johnson premieres Ruthless Love online », sur Substream Magazine (en), (consulté le 12 juillet 2017).
  35. (en) « 22nd Annual Awards », sur Youngartistawards.org, archivé sur Web.archive.org (consulté le 2 mai 2017).
  36. (en) Etan Vlessing, « Golden Maple Awards Nominees Unveiled », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 2 mai 2017).
  37. a, b, c et d « Laura Vandervoort », sur RS Doublage (consulté le 1er mai 2017).
  38. « Supergirl », sur DSD Doublage (consulté le 15 août 2017).
  39. a, b et c « Laura Vandervoort », sur Doublage Québec (consulté le 1er mai 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :