Laura Esquivel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Laura Esquivel
Лаура Ескивел.jpg
Fonction
Député du Mexique
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoints
Javier Valdez (d)
Alfonso Arau (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Genre artistique
Site web
Œuvres principales

Laura Esquivel (née Laura Beatriz Esquivel Valdés à Mexico le ) est une écrivaine, scénariste et politicienne mexicaine contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de se consacrer à sa littérature, elle œuvre dans l'enseignement, fonde un atelier de théâtre et de littérature pour les enfants et travaille comme scénariste pour le cinéma. Son premier roman Chocolat amer (Como agua para chocolate), publié en 1989, remporte un succès sans précédent. Traduit en trente-cinq langues, il reste plus d'un an dans la liste des best sellers du New York Times.

En 1992, l'adaptation cinématographique de Chocolat amer, intitulée Les Épices de la passion (Como agua para chocolate, réalisée par Alfonso Arau (le mari de Laura Esquivel de 1975 à 1995) et dont le scénario est écrit par elle-même est également reconnu internationalement. Ce scénario vaut à Laura Esquivel, en 1992, les prix Ariel et Silver Hugo et, en 1993, le prix Houston International Film Festival. En 1992, elle est nommée Femme de l'Année. En 1994, elle est lauréate du prestigieux American Booksellers Book of the Year (elle fut le premier auteur étranger à recevoir ce prix).

Laura Esquivel est un auteur qui cherche de nouveaux et originaux chemins dans ses œuvres, d'entre lesquelles se détachent La Ley del amore (1996), premier roman multimédia de l'histoire, Íntimas suculencias. Tratado filosófico de cocina (1999), un recueil de nouvelles, et El Libro de las emociones (2000), son premier essai. Elle a également fait paraître le roman Aussi rapide que le désir (Tan veloz como el deseo, 2001) et le roman historique Malinche (2006), Malinche étant le nom de la maîtresse indigène d'Hernan Cortès.

Elle fait ses premiers pas en politique en se présentant comme candidate locale en 2007. De 2008 à 2011, elle assume la charge de Directrice générale de la Culture du district fédéral du Coyoacán. En 2015, elle est élue députée fédérale du parti du MORENA.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Como agua para chocolate (1989)
    Chocolat amer : roman-feuilleton où l'on trouvera des recettes, des histoires d'amour et des remèdes de bonne femme, traduit par Eduardo Jiménez et Jacques Rémy-Zéphir, Paris, Robert Laffont, 1991 ; réédition dans une traduction révisée, Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 4866, 2009 (ISBN 978-2-07-037947-7)
  • La ley del amor (1995)
  • Íntimas suculencias (1998)
  • Estrellita marinera (1999)
  • El libro de las emociones (2000)
  • Tan veloz como el deseo (2001)
    Vif comme le désir, traduit par Frédéric Eugène Illouz, Paris, L'Archipel, 2003 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 5565, 2013 (ISBN 978-2-07-044880-7)
  • Malinche (2006)
  • A Lupita le gustaba planchar (2014)
  • El diario de Tita (2016)
  • Mi negro pasado (2017)

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]