Latrecey-Ormoy-sur-Aube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latrecey-Ormoy-sur-Aube
Latrecey-Ormoy-sur-Aube
Vue générale du village de Latrecey.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Arrondissement de Chaumont
Canton Canton de Châteauvillain
Intercommunalité Communauté de communes des Trois Forêts
Maire
Mandat
Philippe Cordier
2014-2020
Code postal 52120
Code commune 52274
Démographie
Gentilé Latrecéen
Population
municipale
290 hab. (2016 en diminution de 4,29 % par rapport à 2011)
Densité 6,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 59′ 02″ nord, 4° 51′ 28″ est
Superficie 46,27 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Latrecey-Ormoy-sur-Aube

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Latrecey-Ormoy-sur-Aube

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Latrecey-Ormoy-sur-Aube

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Latrecey-Ormoy-sur-Aube

Latrecey-Ormoy-sur-Aube est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est constituée des villages de Latrecey et d'Ormoy-sur-Aube distants de 4 km. Elle est située à 25 km au sud-ouest de Chaumont, à 25 km au nord-est de Châtillon-sur-Seine et à 38 km au nord-ouest de Langres[1]. De plus, elle confine au département de la Côte-d'Or.

Communes limitrophes de Latrecey-Ormoy-sur-Aube
Lanty-sur-Aube Dinteville Châteauvillain
Gevrolles Latrecey-Ormoy-sur-Aube Coupray
Montigny-sur-Aube Veuxhaulles-sur-Aube,
Boudreville
Dancevoir

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Villages, hameaux, lieux-dits, écarts[modifier | modifier le code]

L'ancien moulin -

Histoire[modifier | modifier le code]

Des sépultures mérovingiennes ont été découvertes sur le territoire de la commune[2],[3], preuve d'une occupation ancienne du lieu.

En 1076, Simon de Valois fonda un prieuré à Latrecey.

Dans un acte de 1257, il est fait mention de Jean, fils du chevalier Hugues de Latrecey, ainsi que des terres d'Ormoy[4].

Au XIIIe siècle, le village de Latrecey faisait partie du duché de Bourgogne[5].

En 1918, le village accueillit le 2nd Air Depot de l'United States Army Air Service et notamment les 55th Fighter Squadron[6] et 840th Aero Squadron[7], aujourd'hui le 128th Airborne Command and Control Squadron.

Margaret Woodrow Wilson lors de l'inauguration du YMCA de Latrecey.

Margareth Woodrow Wilson, fille du président américain Woodrow Wilson, inaugura à cette même époque une YMCA à Latrecey.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Sous l'Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Latrecey, bourg du pays de La Montagne était une paroisse du diocèse de Langres et du doyenné de Bar-sur-Aube, du bailliage et recette de Châtillon-sur-Seine, et du marquisat d'Arc-en-Barrois.

Depuis La Révolution[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean-Claude Goypiéron    
avril 2008   Danièle Fleuriot    
  En cours Philippe Cordier    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9].

En 2016, la commune comptait 290 habitants[Note 1], en diminution de 4,29 % par rapport à 2011 (Haute-Marne : -2,35 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
948937936857854868915938914
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
707771745716703698687685622
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
593545484435441454480405469
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
401389436392371339336335286
2016 - - - - - - - -
290--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Calcul d'orthodromie », sur Lion1906.com (consulté le 9 février 2011)
  2. « Revue Gallia 1971 volume 29 p308 », sur Persée (consulté le 4 mars 2011)
  3. « Office de tourisme du pays de Chaumont en Champagne », sur tourisme-chaumont-champagne.com (consulté le 4 mars 2011)
  4. « Les plus anciens documents linguistiques de la France », sur Kompetenzzentrum «Zürcher Mediävistik» (consulté le 4 mars 2011)
  5. « Dictionnaire universel de la noblesse de France », sur Google Books (consulté le 4 mars 2011)
  6. « 55th Fighter Squadron », sur afhra.af.mil (consulté le 4 juin 2011)
  7. « 840th Bombardment Squadron », sur ranger95.com (consulté le 4 juin 2011)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. « Base "Mémoire" du Ministère de la Culture », sur culture.gouv.fr (consulté le 9 février 2011)
  13. « Le Réseau Natura 2000 », sur ecologie.gouv.fr (consulté le 4 mars 2011)
  14. « Des pilotes haut-marnais de la Der des der », sur Mémoires 52 (consulté le 4 mars 2011)