Latino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Latinos)
Aller à : navigation, rechercher
Cet article traite des latinos en règle générale. Pour les latinos américains aux États-Unis, voir Hispaniques et Latino-Américains (États-Unis).

« Latino », ou « latino-américain », est un terme qui désigne les habitants, les descendants ou les personnes parlant une langue romane[1] c'est-à-dire une langue issu du latin et originaires d'un des 19 pays de l'Amérique latine[2],[3],[4] ou de pays latins tels que l'Italie, le Portugal ou l'Espagne. [1][5],[6],[7],[8]

Ce terme - à ne pas confondre avec celui d'hispanique (ou hispano-américain) - est utilisé notamment en Europe, en Australie ou aux États-Unis pour désigner les personnes nées en Amérique latine ou ayant des origines d'Amérique latine. La confusion entre «hispanique» et «latino» constitue une erreur : «hispanique» est un terme incluant uniquement les personnes originaires de pays hispanophones (18 des 19 états d'Amérique latine), tandis que «latino» fait référence à l'intégralité des habitants ou descendants de ces états (brésiliens inclus.)

Le gouvernement des États-Unis, à travers les données du Bureau du recensement américain, définit un hispanique ou un latino comme « une personne d'origine cubaine, mexicaine, porto-ricaine, sud ou latino-américaine, ou d'une autre culture ou origine espagnole, sans considération raciale. » Le Bureau du recensement indique que « l'origine [latino-américaine] peut être vue comme l'héritage, le groupe de nationalité, l'ascendance, le patrimoine, ou le pays de naissance de la personne ou des ancêtres de la personne avant leur arrivée aux États-Unis[9],[10]. »

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Le terme « Latino »[modifier | modifier le code]

Le terme latino-américain fut créé pour désigner les peuples hispanophones et lusophones d'Amérique du Sud et d'Amérique Centrale. Ce terme peut aussi être perçu comme une culture et symboliser l'héritage linguistique, culturel et religieux apporté par les conquêtes espagnole et portugaise sur le continent latino-américain, en opposition a l'héritage anglo-saxon laissé en Amérique du Nord (et notamment aux États-Unis) par les britanniques.

Démographie et groupe ethnique[modifier | modifier le code]

Forte de 53 millions de personnes, soit 17 % de la population totale[11], la communauté latino-américaine constitue la plus grande minorité aux États-Unis, devant les afro-américains (12,6 %) et les asiatiques (4,8 %). Ils sont principalement installés dans des états du sud des États-Unis (Nouveau-Mexique, Californie, etc), ce qui s'explique par le passé historique des états en question ; en effet, la plupart des régions ou vivent aujourd'hui les latinos et les hispaniques étaient anciennement en Amérique latine - au Mexique - avant d’être annexées par les États-Unis après la guerre américano-mexicaine de 1848. Les 10 états ayant la plus grande proportion de latinos sont (dans l'ordre) : Nouveau-Mexique, Californie, Texas, Arizona, Nevada, Floride, Colorado, New Jersey, New-York et l'Illinois[12].

Dans le recensement de 2010, sur les 50,5 millions  de latinos-américains,  26,7 millions ( 53 %)  ont été identifiés comme caucasiens[13],[14]. 6 % ont été identifiés comme issus d'une ou plusieurs « races » (« race »est le mot utilisé aux États-Unis), 2,5 % des latinos étaient identifiés comme noirs, 1,4 % comme amérindiens ou natifs de l'Alaska, 0,4 % étaient originaires d'Asie et 0,1 % étaient natifs d'Hawaï ou d'autres îles du Pacifique[15]. Lors du recensement de 2010, ceux qui ont répondu faire partie d'une autre catégorie raciale ont été reclassés comme caucasiens ou métis. De ce fait, dans certaines données statistiques, près de 90 % de tous les latinos sont considérés comme ethniquement caucasiens[16]. C'est ce que pointe la conclusion d'une étude publiée par  American Community Survey, qui stipule que 92 % des latinos et hispaniques sont caucasiens. Cependant, étant donné que les latinos constituent une catégorie ethnique indépendante, ils ne sont pas classés parmi les « blancs (européens)» mais plutôt parmi les « blancs (hispaniques).»

La plupart des latinos caucasiens sont originaires d'Argentine, Colombie, Cuba, Mexique, et Venezuela[17]. À l'inverse, la plupart des afro-latinos sont originaires des îles espagnoles des Caraïbes, de Porto Rico, du Panama ou de Cuba.

Le terme « Chicano »[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chicanos.
Eva Longoria, actrice d'origine mexicaine.

Dérivé du mot « Mexicanos », le terme de chicano désigne aux États-Unis les Américains d'origine mexicaine. Les Américano-Mexicains sont près de 34,6 millions, ce qui représente près de 10,9 % de la population des États-Unis et 58 % de tous les hispaniques et latinos américains[18]. Les États-Unis possèdent la deuxième plus grande communauté d'origine mexicaine du monde, derrière le Mexique. Environ 60 % des Américains d'origine mexicaine habitent en Californie et au Texas[19]. Aux États-Unis, il existe de nombreuses personnalités d'origine mexicaine, notamment Eva Longoria, César Chavez, Selena Gomez, Jessica Alba.

Les Américano-Mexicains constituent une population ethniquement diversifiée ; majoritairement métissée, avec une ascendance génétique partagée entre européen et amérindien. Selon une étude réalisée en 2006 par le Mexico's National Institute of Genomic Medicine, le patrimoine génétique des Mexicains est européen à 58,96 %, amérindien à 35,05 % et africain à 5 % [20]. D'après une autre étude publiée par le Mexican Genome Project, qui fait des recherches sur 300 métis vivant dans six États du Mexique, le patrimoine génétique de la population métisse du Mexique est calculée à 55,2 % amérindienne 41,8 % européenne, 1,8 % africaine, et 1,2 % asiatique[21].

Dans le dernier recensement[Lequel ?], la majorité (52,8 %) des mexicanos[Quoi ?] ont été identifiés comme caucasiens, 43% comme métis (amérindiens/européens) 1,4 % comme amérindiens, 0,9 % comme noirs et 0,4 % comme asiatiques[réf. nécessaire].

Utilisation populaire du terme[modifier | modifier le code]

Le terme « latino » est populairement utilisé pour désigner les gens provenant d'Amérique latine (populations de langue espagnole ou portugaise d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale, des Caraïbes et du Mexique). Le terme « latino » s'applique généralement comme diminutif de « Latino-Américain » qui désigne donc les populations d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale.

Toutefois, pour certaines raisons, listées ci-dessous, certaines définitions peuvent inclure des populations d'Europe parmi les latinos :

  • partage de mêmes racines latines héritées de pays européens
  • racines ayant en commun un critère principalement linguistique : tous ces pays (Italie, France, Espagne et Portugal essentiellement) parlent une langue romane (dérivée du latin)[22]

. Parmi elles, l'espagnol et le portugais, importées depuis l'Europe par le biais de la colonisation, sont aujourd'hui les deux langues les plus parlées du continent latino-américain[23].

L'Espagne, le Portugal et l'Italie en particulier peuvent ainsi être considérés, en raison des antécédents historiques forts existant, comme des latinos ("premiers latins", "latins d'Europe" ou encore "latino-européens") en opposition aux "néos-latins" ou "latinos-américains". L'inclusion de l'Espagne, du Portugal et de l'Italie à certaines définitions de latinos s'explique également par le fait que ces pays partagent de nombreux liens culturels avec l'Amérique latine, bien au-delà du simple domaine linguistique.

Pays hispanophones (marron foncé) et lusophones (marron clair) en Amérique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Définition latina | Dictionnaire définition français | Reverso », sur dictionnaire.reverso.net (consulté le 26 mai 2017)
  2. « Définition larousse », sur larousse.fr (consulté le 8 septembre 2015)
  3. « Définition l'internaute » (consulté le 8 septembre 2015)
  4. « Définition reverso » (consulté le 8 septembre 2015)
  5. « Définition bombe latine, bomba latina | Dictionnaire définition français | Reverso », sur dictionnaire.reverso.net (consulté le 26 mai 2017)
  6. « Définition de latin - Dictionnaire », sur www.notrefamille.com (consulté le 26 mai 2017)
  7. « latina — Wiktionnaire », sur fr.wiktionary.org (consulté le 26 mai 2017)
  8. « latino — Wiktionnaire », sur fr.wiktionary.org (consulté le 26 mai 2017)
  9. (en) « Revisions to the Standards for the Classification of Federal Data on Race and Ethnicity », sur whitehouse.gov (consulté le 4 octobre 2014)
  10. (en) « Hispanic Origin Main », sur census.gov (consulté le 4 octobre 2014)
  11. (en) « United States Census », sur census.gov
  12. (en) « Origin for the United States, Regions, Divisions, States, Puerto Rico, and Places of 100,000 or More Population (PHC-T-6) », sur census.gov
  13. « Et les Latinos, c'est quelle race? », sur http://washington.blogs.liberation.fr/ (consulté le 4 octobre 2014)
  14. (en) « Pew Research Center's Hispanic », sur pewhispanic.org
  15. (en) « Overview of Race and Hispanic Origin: 2010 », sur census.gov
  16. (en) « Bureau du recensement », sur census.gov
  17. (en) « Population and Housing Unit Estimates », sur census.gov
  18. « Distribution en pourcentage des hispaniques selon leur origine » (consulté le 4 octobre 2014).
  19. (en) « The Hispanic Population: 2010 », sur census.gov (consulté le 4 octobre 2014).
  20. (en) « Evaluation of Ancestry and Linkage Disequilibrium Sharing in Admixed Population in Mexico », sur ASGH.org, (consulté en 04/2010/2014).
  21. (en) « Analysis of genomic diversity in Mexican Mestizo populations to develop genomic medicine in Mexico », sur pnas.org.
  22. « Langues romanes » (consulté le 8 septembre 2015)
  23. « Statistiques mondiales : langues officielles », sur statistiquesmondiales.com (consulté le 8 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]