Latif Khosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Latif Khosa
Illustration.
Latif Khosa
Fonctions
Gouverneur du Pendjab

(1 an, 11 mois et 9 jours)
Président Asif Ali Zardari
Prédécesseur Rana Muhammad Iqbal Khan (intérim)
Salman Taseer
Successeur Makhdoom Ahmed Mehmood
Biographie
Nom de naissance Sardar Muhammad Latif Khosa
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Dera Ghazi Khan, Pendjab, Pakistan
Nationalité pakistanaise
Parti politique Parti du peuple pakistanais

Sardar Muhammad Latif Khan Khosa (en ourdou : محمد لطیف کھوسہ) ou plus simplement Latif Khosa, né le à Dera Ghazi Khan dans le Pendjab, est un juriste et homme politique pakistanais. Avocat durant sa carrière juridique, il s'engage en politique auprès du Parti du peuple pakistanais et est un conseiller de Benazir Bhutto. Sénateur de 2006 à 2009, il est gouverneur du Pendjab de à .

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Latif Khosa est né le à Dera Ghazi Khan, ville située dans le sud de la province du Pendjab. Il est issu d'un tribu influente dont beaucoup de membres importants ont occupé des fonctions politique ou administratives importantes[1].

Il fait des études de droit au Government College University de Lahore et est diplôme de l'université du Pendjab où il obtient un Bachelor of Laws. Il est notamment président de l’association de la faculté de droit entre 1965 et 1966[2]

Carrière juridique[modifier | modifier le code]

Latif Khosa devient un avocat après ses études. Il est notamment élu président du barreau de la Haute Cour de Multan et est réélu deux fois à ce poste. Il est également membre du conseil national des barreaux[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Latif Khosa se rapproche du Parti du peuple pakistanais (PPP) et notamment de sa présidente Benazir Bhutto, dont il devient un proche conseiller. En 2003, il est élu sénateur sous cette étiquette pour un mandat de six ans. En 2007, il s'engage en faveur du mouvement des avocats qui s'oppose au président Pervez Musharraf et à ses mesures de rétorsions envers la Cour suprême[2].

Après la victoire de son parti aux élections législatives de 2008, il est nommé Procureur général (Attorney General) le et occupe ce poste jusqu'au . Il devient aussi un conseiller du Premier ministre Youssouf Raza Gilani sur les technologies de l'information[2]. Il démissionne de ce dernier poste le pour défendre l'ordonnance nationale de réconciliation devant la Cour suprême, pour le compte du gouvernement[3].

Le président Asif Ali Zardari le nomme gouverneur de la province du Pendjab le et il prête serment deux jours plus tard[2]. Il est nommé en remplacement de Salman Taseer, assassiné quelques jours plus tôt. Il occupe cette fonction jusqu'au , quand son parti lui demande de démissionner au profit de Makhdoom Ahmed Mehmood, dans le cadre d'un accord politique entre le PPP et ce membre de la Ligue musulmane du Pakistan (F)[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Keeping a Khosa for all top slots sur The News International, le 13 janvier 2011
  2. a b c d et e (en) Latif Khosa sworn in Governor Punjab sur Dawn.com, le 13 janvier 2011
  3. (en) Latif Khosa resigns as advisor to PM sur The Express Tribune, le 12 octobre 2010
  4. (en) Punjab Governor Latif Khosa resigns sur The Express Tribune, le 22 décembre 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]