Latefa Ahrar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Latefa Ahrrare)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Latifa Ahrar
لطيفة أحرار.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Latefa Ahrrare est une actrice marocaine, née le à Meknès[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle parle cinq langues (arabe, Tamazight, français, anglais, espagnol). Sa famille a souvent déménagé à l'intérieur du Maroc, au gré des affectations de son père qui était militaire. Elle est d'origine berbère de Azrou

Artiste pluridisciplinaire, elle joue au théâtre et parfois met en scène comme sur Last Night, création du Théâtre des Amis dans laquelle elle joue, d'après un texte de l'écrivain Mohamed Said Al Danahani ou Parle moi comme la pluie d'après Tennessee Williams[2],[3], joue au cinéma et pour la télévision, lit des poèmes, et organise et dirige plusieurs festivals, chante et danse.

Elle a commencé sa carrière à la télévision avec Bent Lafchouch (Fille gâtée) de Abdelatif Ayachi en 1990[1]. Puis, elle rejoint l'ISADAC où elle obtient son diplôme en 1995[2]. Depuis, elle a obtenu de nombreuses récompenses pour ses interprétations. Elle a joué récemment dans Exils de Tony Gatlif ou travaillé sur Indigènes de Rachid Bouchareb et The man who sold the world. Elle est engagée dans de nombreuses causes humanitaires.

En 2009, elle joue au théâtre Douleur sous clé d’Eduardo De Filippo adapté en dialecte marocain par Abdellatif Firdaous, mis en scène de Karim Troussi et interprété avec Hicham Ibrahimi et Henri Thomas de la Compagnie du Jour[4],[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Mise en scène[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Latefa Ahrrare : «J’ai choisi d’être comédienne» », Sefrou.org, (consulté le 13 avril 2009)
  2. a et b « Latefa Ahrrare », Spectacles by Cityvox (consulté le 13 avril 2009)
  3. « Institut français de Meknès », Ambassade de France au Maroc (consulté le 13 avril 2009)
  4. www.compagniedujour
  5. « Latefa Ahrrare dans Douleur sous clé », Aujourd'hui le Maroc (consulté le 13 avril 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]