Last Night in Soho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Last Night in Soho
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo promotionnel original du film.
Titre québécois Une dernière nuit à Soho
Réalisation Edgar Wright
Scénario Edgar Wright
Krysty Wilson-Cairns
Musique Steven Price
Acteurs principaux
Sociétés de production Film4 Productions
Working Title Films
Complete Fiction Pictures
Pays de production Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Horreur psychologique
Durée 116 minutes
Sortie 2021

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Last Night in Soho, ou Une dernière nuit à Soho au Québec, est un film britannique réalisé par Edgar Wright et sorti en 2021.

Co-écrit par Wright et Krysty Wilson-Cairns, le film suit Eloise Turner (Thomasin McKenzie), une étudiante en mode, qui durant la nuit est mystérieusement transportée dans les années 1960 où elle se dédouble en Sandie (Anya Taylor-Joy), une chanteuse novice, dont elle découvrira les sombres secrets.

Le film est présenté en avant-première à la Mostra de Venise 2021 et reçoit des critiques majoritairement positives, avec des éloges pour ses décors, sa photographie et les performances de McKenzie et Taylor-Joy.

Il marque également les dernières performances au cinéma de Diana Rigg (à qui le film est dédié) et Margaret Nolan, décédées en 2020.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Eloise Turner, passionnée de mode et des « Swinging Sixties », reçoit son admission pour une école de mode de Londres. Elle quitte donc sa campagne dans les Cornouailles ou elle abandonne sa grand-mère qui l'a élevée (sa mère s'étant donné la mort quand elle avait sept ans).

Elle habite d'abord dans une résidence étudiante dont elle supporte mal la promiscuité, le mépris latent qu'elle subit comme provinciale et la fête plus ou moins permanente qui la gêne pour étudier dans sa collocation. Elle trouve alors une chambre très sixties chez une dame âgée, Alexandra.

La journée, elle étudie consciencieusement, mais la nuit, elle est mystérieusement entraînée par son double des sixties, l'éblouissante Sandie, qui rêve de chanter, et se met pour cela dans les pattes de Jack, un « manager » qui se comporte vite en maquereau.

Elle prend en outre un emploi de serveuse dans un pub, le Toucan, où un vieil homme, don Juan déchu, lui parle des mystères du Londres de cette époque, une ville que tout le monde lui dit dangereuse.

Eloise — Ellie — devient obsédée par Sandie, par Jack, son tourmenteur, puis par de plus en plus de zombis : les hommes auxquels Jack proposait Sandie. Une nuit, alors qu'elle a subrepticement fait entrer John, son ami, dans sa chambre, elle voit horrifiée Jack larder Sandie de coups de poignard. Elle fuit et rejoint un poste de police où elle explique avoir été témoin de ce meurtre qui a eu lieu cinquante ans plus tôt. On doute bien sûr de sa raison, et on lui dit que sans même un nom de famille, la police ne peut rien faire.

Ellie va alors fouiller en bibliothèque pour trouver un meurtre pouvant être celui de Sandie, mais la pression de celle-ci, de Jack et des zombis s'accentue. Paniquée, elle s'enfuit, rejoint le Toucan, et pensant confondre le vieux don Juan, comprend avec stupéfaction lorsqu'il est renversé par une voiture que ce n'est pas Jack vieillissant, mais Lindsey, le policier qui avait tenté de secourir Sandie.

Elle veut rentrer en Cornouailles, passe chercher ses affaires et prendre congé de sa logeuse, qui commence à lui parler…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Il s'agit du dernier film de Diana Rigg, ici en 1973, décédée en .

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

« J'ai en commun avec le personnage principal d'être nostalgique d'une époque que je n'ai pas vécue. Vous pensez au Londres des années 60, et à ce à quoi cela ressemblait. Imaginez que vous y retourniez en sachant tout ce que vous savez aujourd'hui. Je pars du postulat où un personnage va voyager dans le temps de façon abstraite. Et découvrir que la réalité de la décennie en question ne correspond pas à ce qu'elle imaginait. Il y a un côté “Fais attention à ce que tu désires”. »

Edgar Wright, Empire (octobre 2019)[2]

En , Edgar Wright annonce qu'il va prochainement travailler sur un film d'horreur psychologique se déroulant à Londres et coécrit avec la scénariste et auteure de comics écossaise Krysty Wilson-Cairns[3],[4].

Le film est présenté comme étant dans la lignée de films d'horreur britanniques comme Ne vous retournez pas (1973, Nicolas Roeg) et Répulsion (1965, Roman Polanski). Edgar Wright ajoute que le film parle également du voyage dans le temps[5].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , Anya Taylor-Joy, Matt Smith et Thomasin McKenzie rejoignent la distribution[6],[7]. Ils sont rejoints par Diana Rigg, Terence Stamp, Rita Tushingham, Michael Ajao et Synnøve Karlsen en juin[8].

Le , l'actrice Diana Rigg décède d'un cancer, avant même la sortie du film[9]. Il s'agit de la dernière apparition de l'actrice.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le [10]. Il a lieu à Londres (notamment à Soho, Haymarket ou encore Spitalfields)[11]. Il s'achève le [12].

Edgar Wright poste des photographies sur son compte Instagram qui annoncent des reshoots, c'est-à-dire des « re-tournages », dès le jusqu'au [13],[14],[15],[16].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Last Night in Soho
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie
Genre pop, pop rock, musique de film
Format téléchargement, double disque microsillon
Label Mondo

La musique du film est composée par Steven Price. La bande originale du film contient cependant principalement des chansons des années 1960 présentes dans le film ou ayant inspirées certains aspects du film. L'actrice Anya Taylor-Joy enregistre par ailleurs deux versions inédites de Downtown, chanson popularisée par Petula Clark.

No TitreInterprètes Durée
1. A World Without LovePeter and Gordon
2. Wishin' and Hopin'Dusty Springfield
3. Don't Throw Your Love AwayThe Searchers
4. Beat GirlThe John Barry Orchestra
5. StarstruckThe Kinks
6. You're My WorldCilla Black
7. Wade in the Water (Live at Klooks Kleek)The Graham Bond Organisation
8. Got My Mind Set on YouJames Ray
9. (Love Is Like a) Heat WaveThe Who
10. Puppet on a StringSandie Shaw
11. Land of 1000 DancesThe Walker Brothers
12. There's a Ghost in My HouseR. Dean Taylor
13. Happy HouseSiouxsie and the Banshees
14. (There's) Always Something There to Remind MeSandie Shaw
15. EloiseBarry Ryan
16. Anyone Who Had a HeartCilla Black
17. Last Night in SohoDave Dee, Dozy, Beaky, Mick and Tich
18. NeonSteven Price
19. Downtown (a cappella) (inédit)Anya Taylor-Joy
20. Downtown (uptempo) (inédit)Anya Taylor-Joy
21. You’re My World (inédit)Anya Taylor-Joy

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties et festivals[modifier | modifier le code]

Le film devait initialement sortir aux États-Unis le , mais la date est repoussée en raison de la pandémie de Covid-19[17]. Prévue alors pour le [18], sa sortie est de nouveau repoussée pour .

Afin d'éviter la concurrence avec les films Dune, Ron débloque ou Mourir peut attendre, il sort au Royaume-Uni et aux États-Unis le .

Le film est d'abord présenté en avant-première mondiale le à la Mostra de Venise 2021. Il est ensuite présenté lors du festival européen du film fantastique de Strasbourg[19] et lors du festival international du film de Toronto[20].

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques globalement positives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 73% d'opinions favorables pour 200 critiques et une note moyenne de 6,810. Le consensus du site résume les critiques compilées : « Bien qu'il ait du mal à maintenir son élan passionnant du début, Last Night in Soho montre les fulgurances d'Edgar Wright dans son élégance et ses ambitions[21] ». Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 67100 pour 47 critiques[22].

En France, le site Allociné recense 23 critiques presse et établit une moyenne de 3,5/5[23].

Distinction[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Last Night in Soho sur Allociné
  2. « Baby Driver sur C8 : que sait-on du prochain film d'Edgar Wright ? », sur Allociné, 8 juin 2020 2020 (consulté le ).
  3. (en) BenTravis et John Nunget, « Edgar Wright’s Next Film Is A Psychological Horror, Plus Baby Driver 2 Update – EXCLUSIVE », sur Empire, (consulté le ).
  4. (en) Stewart Clarke, « Edgar Wright Preps London-Set Psychological Horror Movie, Talks ‘Baby Driver 2’ », sur Variety, (consulté le ).
  5. (en) Zack Sharf, « 'Edgar Wright's 'Last Night in Soho' Plot: Time Travel Horror », sur IndieWire, (consulté le ).
  6. (en) Justin Kroll, « Anya Taylor-Joy to Star in Edgar Wright’s Thriller ‘Last Night in Soho’ (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  7. (en) Patrick Hipes, « ‘Last Night In Soho’: Thomasin McKenzie, Matt Smith Join Edgar Wright’s Next Movie », sur Deadline.com, (consulté le ).
  8. (en) Clarke Stewart, « Diana Rigg, Terence Stamp Join Edgar Wright’s ‘Last Night in Soho’ (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  9. « Mort de Diana Rigg : pourquoi c'était l'une des meilleures James Bond Girls », sur Allociné, (consulté le ).
  10. (en) Jacob Tyler, « ‘Last Night in Soho’ Will Begin Filming May 20 In London, England », sur Geeks WorldWide, (consulté le ).
  11. (en) Locations sur l’Internet Movie Database (consulté le 9 mars 2019).
  12. « Première photo angoissante pour Last Night in Soho d’Edgar Wright », sur Première, (consulté le ).
  13. (en) « Edgar Wright on Instagram: “Back to work...” », sur Instagram (consulté le )
  14. (en) « Instagram post by Edgar Wright • Jul 17, 2020 at 7:13am UTC », sur Instagram (consulté le ).
  15. (en) « Edgar Wright on Instagram: “Back at work? Or shooting a 90’s indie album cover?” », sur Instagram (consulté le ).
  16. (en) « Edgar Wright’s Instagram profile post: “That’s a wrap (again). Thanks to my very hard working cast and crew, and my amazing producers who made it safe and possible for us to get…” », sur Instagram (consulté le ).
  17. (en) Rebecca Rubin, « 'The Batman,' 'Sopranos' Movie Get New Release Dates », sur Variety, (consulté le ).
  18. edgarwright, « Haunted by someone else's past, but we'll see you in the future... It's true, #LastNightInSoho is not quite finished yet due to Covid 19. But, I'm excited for you all to experience it, at a big screen near you, on April 23, 2021. @LastNightInSoho @FocusFeatures @universaluk », sur Twitter, (consulté le ).
  19. https://www.dna.fr/culture-loisirs/2021/08/31/entre-horreur-et-merveilles-le-14e-festival-du-film-fantastique-leve-le-voile-sur-sa-programmation
  20. https://tiff.net/events/last-night-in-soho.
  21. (en) « Last Night in Soho (2021) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  22. (en) « Last Night in Soho Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  23. « Critiques presses Last Night in Soho », sur Allociné (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]