Laser de Saint-Hyacinthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laser de Saint-Hyacinthe
Description de l'image StHyacinthe Laser.gif.
Fondation 1989 à 1996
Siège Saint-Hyacinthe (Québec)
Patinoire (aréna) Stade L.P. Gaucher
Ligue LHJMQ

Le Laser de Saint-Hyacinthe est une ancienne franchise junior de hockey sur glace de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. L'équipe a évolué de 1989 à 1996 dans la LHJMQ

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts de la franchise remontent à 1933, année de création des Canadiens Juniors de Montréal. Par la suite, la franchise change plusieurs fois de nom et en 1989, les Canadiens junior de Verdun sont rachetés et déménagent à Saint-Hyacinthe dans la province de Québec. En 1996, après sept saisons, le Laser déménage à Rouyn-Noranda et devient les Huskies de Rouyn-Noranda.

Statistiquess[modifier | modifier le code]

Note: PJ : parties jouées, V : victoires, D : défaites, N : matchs nuls, Pts : Points, BP : buts pour, BC : buts contre

Saison PJ V D N BP BC Pts Classement Séries éliminatoires
1989-1990 70 35 29 6 76 299 301 7e LHJMQ Symbol support vote.svg 4-3 Draveurs de Trois-Rivières
Symbol oppose vote.svg 1-4 Tigres de Victoriaville
1990-1991 70 36 30 4 76 287 251 4e division Lebel Symbol oppose vote.svg 0-4 Collège Français de Longueuil
1991-1992 70 35 28 7 77 332 274 4e division Lebel Symbol oppose vote.svg 2-4 Collège Français de Verdun
1992-1993 70 29 37 4 62 312 320 5e division Lebel Non qualifiés
1993-1994 72 35 30 7 77 297 290 4e division Lebel Symbol oppose vote.svg 3-4 Olympiques de Hull
1994-1995 72 26 42 4 56 241 310 5e division Lebel Symbol oppose vote.svg 1-4 Olympiques de Hull
1995-1996 70 23 44 3 49 242 353 6e division Lebel Symbol oppose vote.svg 1-4 Prédateurs de Granby

Personnalités[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs récompensés[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Dans la troisième année de la franchise, Claude Lemieux est élu dirigeant de l'année et reçoit le trophée John-Horman. En effet, en partant de l'équipe de Verdun qui finit à la dernière place en 1989, il a reconstruit une équipe récompensée par de nombreux prix et jouant les séries.

En 1993-1994, Richard Martel est élu entraîneur de l'année et reçoit le trophée Ron-Lapointe.