Larry Levan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Larry Levan
Genre musical Garage house, disco, dub
Années actives années 1970 à 1992
Labels Salsoul Records
West End Records

Larry Levan est un musicien né le , célèbre pour sa carrière au Paradise Garage de New York. Il est décédé le 8 novembre 1992 à l'âge de 38 ans d'une crise cardiaque résultant d'une endocardite[1].

Larry Levan est l'un des premiers DJs modernes, non plus simple juke-box humain mais musicien des platines à part entière ayant un style propre, faisant de la musique avec de la musique[2]. A lui seul, il incarne ce club historique que fut le Paradise Garage et un genre musical qui portera le nom du club, le Garage.

Il fut le maître à penser et à mixer de Frankie Knuckles, initiateur de la House à Chicago, et de bien d'autres figures majeures de la house et du garage à New York comme François Kevorkian, les Masters At Work, Todd Terry, Junior Vasquez ou David Morales. Tous reconnaissent son héritage révolutionnaire. C'est en optant pour une musique à base d'instrumentaux et de Dub qu'il va inventer ce que l'on appelle aujourd'hui le garage, qui reste cependant le plus vocal des genres électroniques.

À l'époque dès 1979, c'est le premier DJ à programmer de longues plages de Disco sans vocaux, ce qui va révolutionner la façon dont les maisons de disques new-yorkaises vont promouvoir leurs produits. Non seulement les maxis possèdent désormais en face B des versions instrumentales, mais aussi, adaptés du Reggae, des dubs, ces morceaux constitués de phrases musicales agrémentées d'écho.

Plus qu'un DJ, Larry Levan devient une icône admirée et enviée, qui contrôle avec despotisme la direction musicale d'un Paradise Garage où l'on va autant pour danser que pour l'écouter.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]