Larry Collins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collins.
Larry Collins
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
FréjusVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Correspondant de guerre, historien, journaliste, écrivain, écrivain de science-fictionVoir et modifier les données sur Wikidata

Larry Collins, né John Lawrence Collins Jr. le à Hartford dans le Connecticut et mort le (à 75 ans) à Fréjus d'une hémorragie cérébrale, est un écrivain et journaliste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Larry Collins a travaillé pour l'agence de presse américaine United Press International (UPI) à Paris en 1956, à Rome en 1957, puis au Caire et à Beyrouth en 1958, avant d'être chef du service Moyen-Orient en 1959 puis chef du bureau parisien de l'hebdomadaire américain Newsweek de 1961 à 1965.

En 1966, il se marie avec la princesse égyptienne Nadia Sultan. Ils ont eu 2 fils, Michaël et Lawrence.[réf. nécessaire] Son fils Lawrence est aussi un artiste.

Lors de son service militaire en France, au Commandement suprême des forces alliées en Europe (SHAPE), il rencontre Dominique Lapierre avec qui il se lie d'amitié. Ils décident d'écrire ensemble le livre Paris brûle-t-il ? en 1964. Plusieurs autres livres suivront, comme Ô Jérusalem et le dernier, New York brûle-t-il ?.

En 1976, il décide de vivre en France, à Ramatuelle dans le Var, là où Dominique Lapierre a également sa demeure.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Avec Dominique Lapierre[modifier | modifier le code]

Seul[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]