Larry (chat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Larry.
Larry en février 2012.
Le Premier ministre britannique, David Cameron, présentant Larry au président des États-Unis, Barack Obama, en 2011.

Larry est un chat employé dans la chasse à la souris depuis le au 10 et au 11 Downing Street, les résidences du Premier ministre et du chancelier de l'Échiquier britanniques. Ces résidences officielles ont une longue tradition de posséder un chat portant le titre de Chief Mouser to the Cabinet Office (« Souricier en chef du Cabinet »)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Larry est un chat bicolore blanc et tabby qui a entre 3 et 5 ans au moment de son accueil en 2011. Il est issu du Battersea Dogs and Cats Home, l'un des plus anciens refuges pour animaux abandonnés de Londres, et fut choisi par l'équipe du « Downing Street staff »[2]. Les médias avaient spéculé sur la possibilité d'arrivée d'un nouveau chat au 10 Downing Street après que des rats eurent été aperçus à deux reprises lors d'interviews de correspondants de télévision intervenant en direct. Le chat doit aussi être un animal de compagnie pour les enfants de David[3] et Samantha Cameron.

Il est annoncé à Downing Street comme bénéficiant d'un « bon rendement » et d'un « haut potentiel de capture et un instinct de chasse »[4].

Après le départ de Cameron, le 12 juillet 2016, Larry est maintenu dans ses fonctions, comme l'annonce un porte-parole du gouvernement cité par The Guardian[5],[6]. Le lendemain, lors de ses adieux au Parlement britannique, Cameron a quelques mots pour Larry et montre aux députés une photo de lui-même avec le félin sur ses genoux[7].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

James Robinson, ancien journaliste au Guardian, sous le nom de Larry the Cat, a utilisé Larry comme personnage de son roman Larry Diaries: Downing Street – the First 100 Days (« Le journal de Larry : Downing Street - Les 100 premiers jours »), publié en 2011[8],[9].

Le journal The Daily Telegraph a une galerie de photographies qui célèbre les deux premières années du chat dans ses activités au 10 Downing Street[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « History of 10 Downing Street - GOV.UK », sur gov.uk (consulté le 15 juillet 2016).
  2. (en) Glen Oglaza « "The Cat's Whiskers" »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14 avril 2013), Sky News, 15 février 2011.
  3. (en) « Larry the No 10 cat drafted in as official rat catcher of Downing Street », sur Daily Mail, .
  4. (en) « Larry the cat to join David Cameron in Downing Street », BBC News, (consulté le 15 février 2011).
  5. « David Cameron part mais Larry le chat reste », sur Paris Match (consulté le 12 juillet 2016).
  6. « Brexit : David Cameron déménage, Larry le chat reste », sur 20 Minutes (consulté le 12 juillet 2016).
  7. « David Cameron déménage, Larry le chat reste », sur BFMTV (consulté le 13 juillet 2016).
  8. « Dave, Sam Cam and ME(OW)! Larry the Downing Street Street cat spills his No.10 secrets in a hilarious new book... », The Dailymail,‎ (lire en ligne)
  9. Références du livre sur le site OCLC worldcat.org.
  10. « In pictures: David Cameron's cat – Larry, Chief Mouser of Downing Street », The Daily Telegraph, Londres,‎ (lire en ligne)