Lapacho (préparation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapacho (arbre).
Lapachorinde geschnitten.jpg

Le lapacho est une préparation médicinale issue du cambium séché de différents arbres du genre Tabebuia, notamment Tabebuia impetiginosa.

Le Tabebuia Impetignosa ne serait pas le Lapacho original. Ce dernier serait produit par une autre ssp. (sous-espèce), genre Tabebuia ssp. avellanedae.

Le Lapacho des Incas et des Kallawaya ainsi que d'autres peuples sud-américains était considéré comme un remède universel ; l'écorce secondaire nommée cambium, partie active la plus connue de nos contemporains est extraite du Tabebuia avellanedae. Le lapacho n'est pas cultivé : son écorce est récoltée toute l'année sur des arbres sauvages, en pleine forêt.

Préparation[modifier | modifier le code]

La tisane (en décoction) de lapacho à un goût boisé avec une touche de vanille et une légère amertume en fin de bouche ; il ressemble un peu à celui de l'infusion de rooibos, ce qui le rend agréable à consommer et peut être sucré avec du miel.

Constituants[modifier | modifier le code]

Il contient du potassium, du calcium, du fer, du baryum, du strontium et de l'iode, mais pas de caféine. Il contient aussi un puissant antibiotique, le lapachon.

Autres principaux constituants : Quinone, flavonoïdes, lapachol, carnosol, indoles, coenzymes Q, alcaloïdes (técomine) et des saponines stéroïdiennes.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Antibiotique, antifongique, stimulant immunitaire, anti-inflammatoire, antiseptique, tonifiant et aussi antitumoral reconnu[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]