Lantic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lantic
Lantic
L'église Notre-Dame-de-la-Cour en Lantic.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Saint-Brieuc
Canton Plouha
Intercommunalité Saint-Brieuc Armor Agglomération
Maire
Mandat
Christian Le Maître
2014-2020
Code postal 22410
Code commune 22117
Démographie
Gentilé Lanticais, Lanticaise
Population
municipale
1 656 hab. (2016 en augmentation de 3,63 % par rapport à 2011)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 35′ 59″ nord, 2° 53′ 48″ ouest
Altitude 85 m
Min. 12 m
Max. 109 m
Superficie 15,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Lantic

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Lantic

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lantic

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lantic

Lantic [lɑ̃tik] est une commune française située dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attestésous les formes Lannidic en 1198, Parrochia de Lannitich en 1233, Lannitic en 1266, Lanitic en 1369, Lannitic en 1428, 1437 et en 1464, Lannetic en 1477, Lannitic en 1480 et en 1513, Lanedic en 1537, Lennitic en 1543, Landic en 1607, Lantic en 1607 et en 1669[1].

Lantic est à l'origine un dérivé du breton Lanned ic, en référence aux landes qui sont nombreuses sur la commune ou à un ermitage (cf. lan), et à la rivière Ic qui traverse le territoire de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous l’ancien régime, Lantic appartenait à l’archidiaconé du Goëlo, à l’évêché de Saint-Brieuc et au comté du Goëlo.

Une curiosité à signaler : au début du XXe siècle, Lantic a été bouleversé dans sa topographie urbaine par la construction d'une nouvelle mairie et d'un important bâtiment scolaire de sorte qu'il ne reste au « Bourg » que l'église entourée du cimetière, et le village de « Notre Dame de la Cour » où ne se trouvait que l'église éponyme est devenu le centre d'activité de la commune où se sont développés les commerces et diverses activités.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 1977 Pierre Gauffeny Gaulliste Agriculteur
1977 1983 Philippe Bouliou RPR Agriculteur
1983 1989 François Richomme Union de la gauche  
1989 2008 Pierre Gauffeny Centre Enseignant
2008 En cours Christian Le Maître DVG[2] Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0629981 0301 1751 2421 2921 3121 4211 425
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4041 1381 5171 2751 2641 2401 2871 2741 235
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2151 0481 053946893860852804795
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
7407257229401 0751 1171 3991 5981 656
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame-de-la-Cour est un bel édifice du XVe siècle, voûté de pierre. Elle a été érigée sur le désir de Guillaume de Rosmadec, et son tombeau en kersanton repose dans le chœur, portant l'inscription : « Ci-gît le corps de deffunt Guillaume de Rosmadec, chevalier de l'ordre du Roy, vicomte de Mayneuf, Saint-Didier, chastelain de Buhen, gouverneur de Vitré. Seigneur supérieur et fondateur de ceste église. Décédé le 5 avril l'an MDCVIII [1608].»[5].

Le chœur de l'édifice est d'origine ainsi que sa voûte, et son vitrail.
Ce vitrail du XVe représente la vie de la Vierge en 18 tableaux.
Seul un autre vitrail de l'aile droite est aussi d'époque (saint Nicolas de Tolentino).

  • L'église Saint-Oswald.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Julien-Charles-Gédéon Geslin de Bourgogne, né en 1764 à Lantic, historien, maire de Saint-Brieuc de 1823 à 1830.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :