Langues tchécoslovaques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les langues tchèque et slovaque forment le sous-groupe des langues tchécoslovaques au sein des langues slaves occidentales.

La plupart des variétés du tchèque et du slovaque sont mutuellement intelligibles, formant un continuum de dialectes (couvrant les dialectes moraves intermédiaires) plutôt que deux langues clairement distinctes. Les formes standardisées de ces deux langues sont cependant facilement identifiables et reconnaissables, en raison de la disparité du vocabulaire, de l'orthographe, de la prononciation, de la phonologie, des suffixes et des préfixes. Les dialectes slovaques orientaux sont plus divergents et forment un continuum de dialectes plus large avec le sous-groupe des langues léchitiques, en particulier le polonais.

Le nom de « tchécoslovaque » est principalement réservé à une norme écrite officielle destinée à unifier le tchèque et le slovaque, créée au XIXe siècle (mais fondée dans une plus grande mesure sur le tchèque que sur le slovaque).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]