Langues ouïghoures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langues Ouïghoures
Qarluq tillari (uzb.)

قارلـوُك تـىـللىـر (uyg.)

Pays Ouzbékistan, Chine (Xinjiang), Afghanistan, Tadjikistan, Kazakhstan
Région Asie Centrale
Nombre de locuteurs 38 000 000
Classification par famille
Carte
carte

Les langues dites ouïghoures (également karluk ou qarluq), constituent une des six branches principales des langues turques[1].

Ce groupe est aussi un acteur important dans le développement des langues turques par le biais du Moyen-Turcique, puisqu'il est directement lié aux langues parlées dans les entités politiques tels que le Khanat des Qarakhanides, le Khanat de Djaghataï ou le Khanat de Yarkand. Plus tard c'est la langue ouzbèque qui deviendra la langue du Boukhara, du Khiva et du Kokand.

Proto-Turcique Turcique commun Turcique commun de Sud-Est (Langues ouïghoures) Ouest
Est

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. 1000 languages: living, endangered, and lost. By Peter K. Austin
  2. Deviating. Historically developed from Southwestern (Oghuz) (Johanson 1998) [1]
  3. Aini contains a very large Persian vocabulary component, and is spoken exclusively by adult men, almost as a cryptolect.