Langues murutiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les langues murutiques sont un sous-groupe de langues de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Elles sont parlées sur l'île de Bornéo, en Malaisie, dans l'État de Sabah et en Indonésie, dans le Kalimantan.

Particularités du groupe[modifier | modifier le code]

Les langues philippines-bornéo

Les langues murutiques sont souvent présentées comme étant apparentées, avec d'autres groupes de langues parlés sur l'île de Bornéo aux langues philippines et formant un groupe philippines-bornéo.

Cette parenté est rejetée par Blust et Adelaar. Pour ces deux linguistes, le murutique est rattaché aux langues sabahanes. Celles-ci forment, avec les langues sarawak du Nord, les langues bornéo du Nord, un des sous-groupes du malayo-polynésien occidental.

Liste des langues[modifier | modifier le code]

Les langues murutiques sont[1] :

  • keningau murut
  • okolod
  • paluan
  • selungai murut
  • tagal murut
  • timugon murut
  • bookan

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classification interne de Ethnologue.com

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Adelaar, Alexander, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar: A Historical Perspective, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar, pp. 1-42, Routledge Language Family Series, Londres, Routledge, 2005, ISBN 0-7007-1286-0

Voir aussi[modifier | modifier le code]