Langues murutiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les langues murutiques sont un sous-groupe de langues de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Elles sont parlées sur l'île de Bornéo, en Malaisie, dans l'État de Sabah et en Indonésie, dans le Kalimantan.

Particularités du groupe[modifier | modifier le code]

Les langues philippines-bornéo

Les langues murutiques sont souvent présentées comme étant apparentées, avec d'autres groupes de langues parlés sur l'île de Bornéo aux langues philippines et formant un groupe philippines-bornéo.

Cette parenté est rejetée par Blust et Adelaar. Pour ces deux linguistes, le murutique est rattaché aux langues sabahanes. Celles-ci forment, avec les langues sarawak du Nord, les langues bornéo du Nord, un des sous-groupes du malayo-polynésien occidental.

Liste des langues[modifier | modifier le code]

Les langues murutiques sont[1] :

  • keningau murut
  • okolod
  • paluan
  • selungai murut
  • tagal murut
  • timugon murut
  • bookan

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classification interne de Ethnologue.com

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Adelaar, Alexander, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar: A Historical Perspective, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar, pp. 1-42, Routledge Language Family Series, Londres, Routledge, 2005, ISBN 0-7007-1286-0

Voir aussi[modifier | modifier le code]