Langues kartvéliennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Langues kartvéliennes
Pays Géorgie, Turquie
Classification par famille
  • - langues kartvéliennes
Codes de langue
ISO 639-5 ccs
Carte
Les langues kartveliennes dans le Caucase
Les langues kartveliennes dans le Caucase

Les langues kartvéliennes forment une des trois familles de langues spécifiques au Caucase avec les langues abkhazo-adygiennes et les langues nakho-daghestaniennes.

Ces langues sont parlées essentiellement en Géorgie. Le laze est aussi parlé en Turquie, à la frontière géorgienne.

Classification interne[modifier | modifier le code]

Les langues kartvéliennes sont au nombre de quatre, réparties en trois groupes:

Histoire de la recherche sur les langues kartvéliennes[modifier | modifier le code]

Les liens entre ces langues ont été reconnus pour la première fois par Johann Anton Güldenstädt au XVIIIe siècle. Il est admis[1],[2] que les langues kartvéliennes proviennent d'une langue commune, le proto-kartvélien (en) qui s'est répandu dans l'actuelle Géorgie et le nord de la Turquie.

Selon l'analyse glottochronologique[1],[2], le svane est issu du proto-kartvélien au XIXe siècle av. J.-C., tandis que la séparation du géorgien et du zane est estimée au VIIIe siècle av. J.-C. .

Arbre des langues[modifier | modifier le code]

On peut représenter la séparation des langues à partir du proto-kartvélien sous la forme de l'arbre suivant:

 
 
 
 
 
 
proto-kartvélien (en)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
proto-kart-zane
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
proto-zane
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
svane
 
laze
 
mingrélien
 
géorgien
 
 

Comparaison du vocabulaire des langues kartvéliennes[modifier | modifier le code]

Mot Géorgien Mingrélien Laze Svane
Souris თაგვი (tagvi)   mtugi šdug, šdugwi
Hiver ზამთარი (zamtari) zotonʤi   lintw
Pluie წვიმა (cʾvima) ʧʾvima mʧʾima  
Vieux ძველი (ʣveli) ʤveši mʤveši, nʤveši ʤwinel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Georgy Klimov (1998) p. 14
  2. a et b Georgy Klimov (1994) p. 91

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Karl Horst Schmidt, 1962, Studien zur Rekonstruktion des Lautstandes der Südkaukasischen Grundsprache, Wiesbaden, Franz Steiner.
  • (de) Georgyï Klimov, 1994, Einführung in die kaukasische Sprachwissenschaft, Hamburg, Buske Verlag.
  • (de) Farshid Delshad, 2010, Georgica et Irano-Semitica, Studies on Iranian and Semitic Loanwords in Classical Georgian, Philological Approaches towards Historical-Comparative Linguistics, Deutscher Wissenschafts-Verlag (DWV) Baden-Baden.
  • (ru) Языки мира. Кавказские языки, Moscou, Izd. Akademia, 1999 (ISBN 5-87444-079-8)